(Montréal) L’animateur de télévision Claude Lafortune qui a marqué toute une génération avec L’évangile en papier est décédé dimanche matin des suites de la COVID-19. Il avait 83 ans.

Marie-Eve Morasse Marie-Eve Morasse
La Presse

M. Lafortune a animé pendant plus de 30 ans des émissions comme L’Évangile en papier (1975-1976) et Parcelles de soleil (1988-1995) à Radio-Canada.

« Mon grand-papa, aujourd’hui est venu le temps de te dire adieu. Je perds non seulement un grand-père ; je perds aussi un complice, un ami, un confident, un morceau très important de ma vie, une des personnes qui ont eu le plus d’influence sur moi et qui font de moi qui je suis aujourd’hui », écrit son petit-fils, Guillaume Lafortune, sur Facebook.

« Grand-papa, tu sais que tu as été, est, et demeurera toujours un modèle pour moi », écrit-il également.

Claude Lafortune était un diplômé de l’École des beaux-arts. Au début des années 60, il avait étudié à Paris les décors de théâtre.

Au cours de sa carrière, il a enseigné les arts plastiques dans des écoles de Sherbrooke et de Montréal et donné des cours à la Faculté de théologie de l’Université de Montréal ainsi que des cours de scénographie à l’Université du Québec à Montréal.

Cette université lui a d’ailleurs décerné au printemps 2019 un doctorat honorifique pour « souligner la contribution exceptionnelle de ce créateur au développement, à la diffusion et à l’enseignement des arts visuels, au Québec et ailleurs dans le monde ».

Dimanche, plusieurs ont rendu hommage à l’homme à la suite de l’annonce de son décès.

« Je suis peinée d’apprendre le décès de Claude Lafortune, qui nous a entre autres donné L’Évangile en papier. Mes condoléances à sa famille et à ses proches », a écrit la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy sur Twitter.

« Une partie de mon enfance vient de s’en aller », a pour sa part écrit le chef adjoint du NPD, Alexandre Boulerice.