Les 15 dernières minutes d’Occupation double ont atteint hier soir un sommet inégalé d’intensité dramatique. C’était du niveau Claudie, fois mille. C’était digne de la plus déchirante telenovela mexicaine avec des torrents de larmes (de Rym et Kevin), de la trahison et presque deux départs pour le prix d’un.

Hugo Dumas Hugo Dumas
La Presse

Car non, Rym n’a pas sauté dans la fourgonnette pour rejoindre son coach Chris, dont la photo a été insérée dans l’enveloppe rouge. Une élimination fort étonnante, d’ailleurs. Les filles ont protégé Mathieu (avec qui elles n’ont aucune chance de gagner, allô) ainsi que Kiari, le concurrent le plus ennuyeux et le plus menteur de la première cohorte.

Dalaï-lama et martyr autoproclamé, Chris, il faut préciser, a très mal joué ses cartes cette semaine. Il a tenté d’orchestrer un putsch contre son allié Kevin, quelle idée de raisin, ce qui a été, évidemment, mal perçu dans la maison des filles.

PHOTO TIRÉE D'UNE VIDÉO

Chris a été éliminé d'Occupation double hier soir.

Son côté hyper stratégique, notamment envers Polina et Naomy, lui a administré le défrisant fatal. Ciao Chris, qui a même tenté de nous arracher des larmes en prétendant avoir sacrifié son bonheur personnel pour celui de ses colocs. Oui, oui, c’est ça.

Honnêtement, il commençait à devenir lourd notre Chris avec son catalogue de citations pseudo-philosophiques à la Eckhart Tolle. Son exclusion s’inscrit, hélas !, dans une vieille tradition d’Occupation double qui consiste à écarter en premier les joueurs issus de la diversité. Même si les producteurs d’OD se décarcassent pour inclure des participants différents, le même processus d’exclusion s’enclenche inévitablement, saison après saison.

Regardez Kayshia, Naomy, Polina, Khate, Sarah et Dragos : ils ont déjà bouclé leurs valises. Et qui demeure ici, chez nous ? Les candidats dits de souche comme Alex-Anne, Claudie, Camille, Trudy, Mathieu, Kevin et Karl. Logiquement, c’est Kiari le prochain à passer à la trappe.

La crise piquée par l’instable Claudie en début de semaine lui a assurément permis de conserver son beau Mathieu dans l’aventure. Pensez-y deux minutes.

En apprenant qu’elle s’envolerait pour Londres avec le moustachu Kevin – et non Mathieu –, Claudie est devenue possédée du diable comme la petite fille dans L’exorciste. On a pratiquement vu sa tête effectuer une rotation complète en hurlant des insanités en latin.

« C’est pas correct faire ça à un être humain ! », s’est plainte la youtubeuse et serveuse Claudie, en pleurant et en sacrant abondamment.

Imaginez maintenant si les colocs de Claudie avaient sacrifié Mathieu sur la table des délibérations. Eh boy. Probablement que Claudie aurait effectué un vol au-dessus du nid de coucous. Et aucune fille, malgré les réserves de Guru, n’avait l’énergie pour gérer ça. Nous non plus.

Camille la charmeuse reste la meilleure concurrente d’Occupation double, la plus lucide et la plus divertissante. J’adore sa spontanéité. Et elle comprend parfaitement qu’il s’agit d’un jeu. Sa réaction à l’arrivée des cinq nouveaux gars a été parfaite, sans réserve ni gêne : « J’ai hâte que les gars se pitchent sur nous. Ils vont nous sauter dessus, ça va être tellement le fun. »

Pourquoi Camille ne profiterait-elle pas du bar ouvert ? Les gars l’ont fait. C’est maintenant au tour des filles.

Flashback Phaneuf ?

Nous, les 1,7 million de fans de District 31, avons passé un week-end agité, rempli de points d’interrogation. Pourquoi le motard Christian Phaneuf (Emmanuel Auger), exécuté à la fin de la deuxième saison en 2018, a-t-il fait une brève apparition dans l’extrait à venir du feuilleton policier, inséré à la toute fin de l’épisode de jeudi soir ?

Ce moment a duré à peine une seconde, mais a enflammé les accros de la série radio-canadienne. Évidemment, il s’agit d’un flashback. Car l’auteur Luc Dionne l’a presque juré en entrevue : « Phaneuf est aussi mort que Nadine Legrand [Magalie Lépine-Blondeau] est morte ».

Et pour ceux qui l’auraient oublié, le caïd Christian Phaneuf a été liquidé par un commando secret formé par Daniel Chiasson (Gildor Roy), Laurent Cloutier (Patrick Labbé) et Maxime Vézeau (Vincent Leclerc).

En se fiant aux intrigues des dernières semaines, on déduit que Christian Phaneuf a probablement trempé dans la ribambelle de crimes que fouillent Noélie (Catherine St-Laurent) et Florence (Catherine Proulx-Lemay). Poubelles souillées de sang, glacières de type « Transplant Québec », immigration clandestine et disparition de sans-abri (à qui on a probablement volé reins, poumons et cœurs), ça sent le réseau de trafic d’organes à plein nez. Phaneuf aurait-il géré cette opération illicite ?

Il y a aussi le drame des voisins cocus (double meurtre et suicide ?) qui a viré au cauchemar. Et il y a la jupe en denim de la sœur de Nancy Riopelle (Geneviève Schmidt) qui nous obsède autant. Grosse semaine en perspective, je vous dis.