Oprah Winfrey dit avoir été abasourdie par l'arrivée de Donald Trump aux portes de la Maison-Blanche.

Publié le 11 nov. 2016
Jonathan Landrum Jr. ASSOCIATED PRESS

En entrevue avec l'Associated Press, l'animatrice a néanmoins souligné que l'espoir persiste. Elle dit avoir trouvé un réconfort dans la rencontre entre Barack Obama et le président désigné, jeudi.

Le président sortant avait alors affirmé qu'au cours de leur entretien de 90 minutes, Donald Trump avait exprimé sa volonté de collaborer avec l'équipe démocrate pour assurer la transition du pouvoir.

Celle qui avait publiquement donné son soutien à Hillary Clinton estime que l'élection présidentielle a été une leçon d'humilité pour M. Trump, qui porte maintenant «le poids du monde» sur ses épaules.

À ses yeux, les résultats du scrutin du 8 novembre ne représentent pas un désaveu de M. Obama. Oprah maintient que la victoire du milliardaire est imputable à ses millions de partisans, qui avaient jusque-là l'impression d'être sans voix.