Au tour du Cirque Éloize de mettre à pied temporairement la majeure partie du personnel permanent de son siège social, gare Dalhousie, dans le Vieux-Montréal.

Jean Siag Jean Siag
La Presse

La mesure touche 70 % des employés permanents du siège social, soit 25 personnes, a fait savoir la direction d’Éloize. « Onze personnes demeurent toutefois en poste, mais en télétravail — à temps réduit — pour assurer les suivis au besoin, mais surtout, œuvrer au plan de relance », a précisé Éloize.

En plus de l’équipe permanente d’Éloize, basée Montréal, les 19 artistes et techniciens du spectacle Hotel, dont la tournée a été suspendue, sont évidemment touchés.

« Nous assurons un accompagnement auprès d’eux afin qu’ils s’y retrouvent dans les nombreux programmes des gouvernements et espérons travailler de nouveau tous ensemble, a précisé la responsable des communications, Nancy Mancini. Il en va de même pour les dizaines et dizaines d’artistes et artisans avec lesquels on collabore régulièrement, que ce soit au niveau des spectacles ou des événements corporatifs que nous produisons ici à la gare ou à l’international. »

Pour l’instant, les représentations de Serge Fiori, Seul Ensemble présentées cet été à Québec au Théâtre Capitole sont maintenues. Tout comme le spectacle Nezha présenté tout l’été à la Cité de l’Énergie à compter du 7 juillet. « Dans ces deux cas, nous suivons de très près l’évolution de la situation », a indiqué Nancy Mancini.