Le feu vert de la Santé publique pour rouvrir les salles de spectacle, voire les cinémas ou les théâtres, pourrait arriver « assez rapidement », affirme la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, sans toutefois se prononcer sur un potentiel calendrier.

Publié le 24 janvier
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« À quel moment ça sera ? Je n’ai pas de dates à vous donner. On attend les feux verts de la Santé publique qui devraient quand même venir assez rapidement, parce que le travail est fait en amont. On a écouté tous les groupes. […] J’aimerais vous dire : tel jour, telle date, tant de personnes, mais pour le moment, la Santé publique est à travailler sur ses échéanciers », a-t-elle soutenu lundi en marge d’une conférence de presse.

Elle a du même coup reconnu que le milieu culturel subit « beaucoup de pression », comme tout le monde, pendant cette pandémie, et que son équipe « travaille depuis des mois » à mettre sur pied un « plan de déconfinement avec plus de prévisibilité » pour l’industrie.

« C’est vraiment ce que le milieu demande. Faire le yo-yo, ça va une certaine période de temps, mais au bout de deux ans, c’est épuisant pour tout le monde, et au premier chef pour les artistes et le milieu culturel, et on le comprend. Moi, je plaide pour le milieu culturel », a insisté Mme Roy, en ajoutant que le milieu « veut » et « est prêt » pour une reprise des activités.

Une rencontre avec la Santé publique

La ministre caquiste a d’ailleurs révélé avoir eu une rencontre, lundi matin, avec la haute direction de la Santé publique pour mettre de l’avant « que notre monde avait besoin de plus de prévisibilité et d’échéancier à long terme ». « Le problème demeure le même : comment prévoir à plus long terme avec une situation qui est imprévisible », a-t-elle toutefois reconnu à ce sujet.

« Quand on veut demander de la prévisibilité au variant, il y a un bout où la Santé publique n’est pas prête à se commettre », a-t-elle illustré.

Le tout survient alors que La Presse rapportait plus tôt, ce lundi, que Québec s’apprête à donner le feu vert à la reprise des activités sportives pour les jeunes le 31 janvier, jour où il envisage également de permettre la réouverture des salles à manger des restaurants et des rassemblements limités dans les maisons. Une annonce est prévue dans les prochains jours.

Il serait ainsi permis à deux bulles familiales de se retrouver à table au restaurant. Cette autorisation s’étendrait aux rassemblements à domicile. Une bulle familiale pourrait ainsi en accueillir une autre à la maison. Les sports civils comme parascolaires, réservés aux jeunes, pourraient aussi reprendre le 31 janvier.