(Toronto) Live Nation Canada dit qu’il exigera bientôt des détenteurs de billets pour ses évènements de présenter une preuve de vaccination ou un test de COVID-19 négatif avant de les autoriser à assister à ses concerts.

David Friend La Presse Canadienne

Un représentant du promoteur d’évènements a déclaré à La Presse Canadienne que la société appliquerait ces règles à « autant de spectacles que possible » au Canada.

Live Nation Canada a refusé de répondre à d’autres questions sur son plan ou sur la date d’entrée en vigueur des nouvelles mesures.

Mais il a indiqué dans un communiqué que les détenteurs de billets seraient avisés par courriel « des informations importantes nécessaires pour planifier leur visite à nos évènements ».

Les mesures sont annoncées au moment où les salles de concert et les promoteurs sont confrontés à une pression croissante pour dévoiler les mesures qu’ils prennent pour s’assurer que leurs salles ne deviennent pas le foyer d’éclosions de COVID-19.

Maple Leaf Sports and Entertainment (MLSE) a annoncé mardi qu’il exigerait du personnel et des clients qu’ils fournissent une preuve de vaccination ou un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 avant d’accéder à ses sites et restaurants.

Un représentant de MLSE a confirmé que ces exigences seraient appliquées lors des concerts organisés dans ses salles, notamment à l’aréna Banque Scotia de Toronto, où Enrique Iglesias, Maluma et Genesis sont attendus plus tard cette année.

Live Nation Canada a décrit ses mesures comme le reflet des directives appliquées par sa société mère américaine à Lollapalooza, un festival de musique de quatre jours qui s’est tenu à Chicago au début du mois, avec environ 385 000 personnes.

Les autorités locales de la santé publique ont retracé au moins 203 cas de COVID-19 à Lollapalooza et ont indiqué que le nombre représentait ce qui était anticipé et que l’évènement n’était pas considéré comme « superpropagateur ».

Live Nation a décidé de reproduire ce modèle à travers les États-Unis en déclarant la semaine dernière qu’il exigerait la vaccination ou une preuve de tests négatifs pour tous ses évènements à partir du 4 octobre, à condition que cette mesure soit autorisée par les lois locales.

« Live Nation a mis en place une excellente stratégie avec Lollapalooza - où plus de 90 % des spectateurs se sont présentés vaccinés », a indiqué un communiqué de Live Nation Canada.

« Nous travaillons pour obtenir autant de spectacles que possible sur ce modèle. »

Des concerts sont déjà organisés à travers le pays, avec des mesures sanitaires variant d’un endroit à l’autre.

Par exemple, le Saskatchewan Jazz Festival a organisé 50 spectacles intérieurs et extérieurs à pleine capacité sans mesures. Le Manitoba permet les évènements de moins de 1500 personnes à l’intérieur, tant que les spectateurs sont complètement vaccinés.

En Ontario, de nombreux grands clubs et salles ont prévu des concerts en salle à partir d’octobre dans l’espoir que les restrictions seront assouplies dans la province pour permettre une capacité de plus de 50 %.