(Montréal) Le festival Montréal complètement cirque s’est achevé lundi, après 11 jours de festivités dans les rues, les parcs et les salles de spectacles de Montréal. Malgré la pandémie, l’évènement a été un succès aux yeux des organisateurs à tel point que certains spectacles sont prolongés.

Rafael Miró
Rafael Miró La Presse

« On est complètement ravis ! On rêvait de retrouver les artistes et le public ! », s’enthousiasme au téléphone Nadine Marchand, directrice du festival. Malgré la pandémie et les mesures sanitaires, qui ont très durement touché l’industrie du cirque montréalaise, le festival, adapté à l’ère COVID-19, aura montré que le public était tout de même au rendez-vous.

Pourtant, on ne peut pas dire que le festival a battu des records d’affluence. « Ce n’est pas une année de chiffres, explique Nadine Marchand. On n’avait pas le droit d’avoir des foules de 300 000 personnes sur Saint-Denis et pas le droit d’avoir plus de 250 personnes dans les salles. Les spectacles ont quand même été complets pour la plupart, dans la mesure de ce qu’on pouvait faire. »

Pour respecter les mesures sanitaires lors d’évènements à l’extérieur, le festival a dû embaucher des brigades qui avertissaient les spectateurs lorsqu’ils ne portaient pas leur masque ou qu’ils ne respectaient pas la distanciation physique. « Les gens étaient très coopératifs dès qu’on s’approchait pour le leur dire », souligne Nadine Marchand.

Fort de son succès cette année, Montréal complètement cirque a annoncé que deux de ses spectacles les plus populaires auront des supplémentaires à la fin de l’automne. Le spectacle Animal, du cirque Alfonse, sera présenté de nouveau du 16 au 20 novembre, tandis que Six°, de Flip Fabrique, reviendra sur scène du 16 au 23 décembre. Les billets pour ces spectacles seront en vente dès le 22 juillet.