Plus de 100 ans avant la fondation de la brasserie Molson à Montréal, une première brasserie avait déjà pignon sur rue à Québec, initiative de Jean Talon, intendant de la Nouvelle-France. On souligne justement les 350 ans de la Brasserie Jean-Talon, ce mercredi, dans le cadre des spectacles commémoratifs Québec se souvient.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Le spectacle, sous la direction artistique de Cyrille-Gauvin Francœur et avec la participation de l’historien Luc Nicole-Labrie, met en scène comédiens, musiciens et spécialistes qui nous amènent à la découverte de la Brasserie Jean-Talon, fondée à Québec en 1670. Mise sur pied par l’intendant afin de diversifier l’économie de la colonie, la brasserie produisait près de 800 000 litres de bière, la moitié destinée à la population de Québec alors que l’autre était envoyée dans les Antilles.

Après sa fermeture, quelques années après seulement, d’autres établissements ont pris la relève à Québec, y compris la fameuse brasserie Boswell — à ne pas confondre toutefois avec la nouvelle microbrasserie du Plateau Mont-Royal, à Montréal.

C’est le troisième spectacle virtuel organisé cet automne par Québec se souvient, qui présente normalement ses événements au Palais Montcalm. Diffusé gratuitement sur l’internet, le spectacle tourné en septembre dernier pourra donc être vu par un public d’autant plus vaste. À noter que le thème de ce spectacle a été choisi par les spectateurs à la fin de la saison 2019.

Plus tôt cet automne, Culture, art public et événements de la Ville de Québec a aussi présenté des documentaires sur le 100e anniversaire du plus grand match de Joe Malone ainsi que sur les 100 ans de la fin de la grippe espagnole. Ces deux films ainsi que celui sur la brasserie Jean-Talon peuvent être visionnés au https://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/art-culture/activites/quebec-se-souvient/index.aspx