La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé mercredi après-midi, des investissements de 800 000 $ pour animer Montréal dont notamment ses voies actives et sécuritaires.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Les artistes et organismes culturels pourront déposer dès jeudi des projets pour la création d’oeuvres artistiques éphémères ou d’oeuvres numériques, notamment. Mme Plante a entre autres évoqué des spectacles déambulatoires et des oeuvres sonores. Elle a aussi ajouté que des animateurs d'Espace pour la vie sillonneront la ville pour offrir des animations.

Parallèlement à ce programme municipal, le Conseil des arts de Montréal lance le programme Quand l’art prend l’air. Un budget de 500 000 $ a été prévu pour soutenir les performances artistiques qui devront avoir lieu dans des espaces qui ne nécessitent pas de permis de la Ville. Selon Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal, il pourrait s’agir de balcons, de stationnements ou de parterres, par exemple. Encore une fois, l’attribution des sommes sera faite par appel de projets et les artistes de toutes disciplines sont invités à y participer.

Finalement, Monique Simard, présidente du conseil d’administration du Partenariat du Quartier des spectacles, a annoncé que le Quartier des spectacles allait étendre son territoire cet été pour offrir une programmation « alternative et évolutive » dans les espaces publics du centre-ville de Montréal et du Vieux-Montréal. Madame Simard a évoqué des places pour se réunir et des vidéoprojections, notamment.

Les Québécois avides de retrouver le Quartier des spectacles

Par ailleurs, un sondage Léger révèle que 60 % de ceux qui fréquentent régulièrement le Quartier des spectacles seraient prêts à assister à certaines activités du secteur une fois les mesures de confinement levées.

On apprend notamment que 79 % des répondants seraient prêt à aller au restaurant, 71 % à prendre part à une activité de petite ou de moyenne envergure à l’extérieur et 68 % à assister à un spectacle dans une petite salle (contre 58 % pour une grande salle). De plus, 65 % des personnes interrogées s’estiment prêtes à aller au cinéma et 66 %, à aller au musée ou dans une galerie.

Les répondants ont toutefois montré quelques réserves pour assister à un événement à grand déploiement à l’extérieur comme un festival (54 %), à fréquenter un bar (47 %) ou à assister à un spectacle où le public est debout (40 %). Fait à noter, les moins de 34 ans sembleraient moins inquiets que leurs aînés : 71 % auraient l’intention de fréquenter les festivals et les bars et 61 % seraient prêts à assister à des spectacles en salle debout.

Le sondage web a été réalisé par Léger auprès de 2144 résidents de Montréal et des banlieues limitrophes. Au sein de ce panel ont été retenu 500 répondants ayant participé à entre trois à six activités dans le Quartier des spectacles.