Théâtre, cirque, impro et spectacles interdisciplinaires au menu.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Jean Siag Jean Siag
La Presse

En vedette : le temps des remords

Donald (Luc Senay) sait que sa mémoire va flancher. Le diagnostic est tombé : alzheimer. Dans un sursaut de lucidité, il décide de se libérer la conscience vis-à-vis de sa femme Solange (Maude Guérin). Mais si Solange n’avait pas du tout envie d’assister à ce déversement de remords tardifs, elle qui, depuis ses 18 ans, endure plus qu’elle n’aime son mari narcissique ?

Pour ce texte en un acte, présenté en formule 5 à 7 dans la salle de répétition du théâtre Duceppe, la dramaturge Nathalie Doummar dissèque avec beaucoup de sensibilité la relation de ces époux mal assortis. Le mari qui veut se décharger de ses remords après une vie entière d’égoïsme éhonté. La femme qui continue de l’excuser, de réinterpréter sous un jour meilleur un passé pourtant pas si glorieux. Sait-elle seulement comment agir autrement après toutes ces années ?

Dans le rôle de Donald, Luc Senay est tout en bouillonnements, comme si l’urgence de vivre, l’urgence de dire, le galvanisait. Une véritable tornade. Dans la peau de Solange, Maude Guérin lui réplique avec beaucoup de retenue et dans les yeux, une détresse grandissante devant l’étrange épiphanie de celui avec qui elle a partagé sa vie. Les deux acteurs sont d’une justesse irréprochable.

Pour sa première mise en scène théâtrale, la réalisatrice Chloé Robichaud (Sarah préfère la course, notamment) a su transposer sur les planches sa vision cinématographique. La scène, qui s’étire sur toute la largeur de la pièce, apparaît comme une pellicule de film divisée en trois tableaux quasi identiques, sauf pour une plante qui se meurt peu à peu, à mesure que la pièce avance. Les personnages semblent emprisonnés dans ces décors répétitifs, comme ils le sont dans leur propre vie. Un procédé d’une redoutable efficacité, qui laisse présager d’autres beaux projets théâtraux.

Les billets pour les représentations de mars se sont tous envolés, mais des supplémentaires sont prévues en fin d’année.

Le loup, texte de Nathalie Doummar, mise en scène de Chloé Robichaud, Avec Luc Senay et Maude Guérin. Du 3 au 27 mars, puis en reprise du 25 novembre au 18 décembre, chez Duceppe.

> Consultez le site du théâtre

Danse : le retour de NDT

PHOTO RAHI REZVANI, FOURNIE PAR DANSE DANSE

The Statement, par Crytal Pite

C’est une des compagnies favorites des Montréalais, et on se réjouit de la voir revenir à Montréal : le Nederlands Dans Theater promet de nous épater, à nouveau, avec un programme triple, présenté à l’invitation de Danse Danse. La soirée s’annonce relevée avec une création de la Canadienne Crystal Pite, une habituée du NDT, The Statement, qu’on pourra enfin voir à Montréal, où la chorégraphe poursuit le travail entamé avec le dramaturge canadien Jonathon Young dans Betroffenheit (présenté au FTA en 2018), une hybridation étonnante de théâtre et de danse. Sur fond de conflit politique, les créateurs sondent les luttes de pouvoir autant collectives qu’intimes. La soirée permettra aussi de voir VLADIMIR par le talentueux chorégraphe israélien établi à Londres Hofesh Shechter (le public montréalais a pu voir ces dernières années ses pièces Uprising, In Your Rooms et Political Mother, entre autres), une pièce de groupe dévoilant une « jeunesse à cran ». Pour conclure, les chorégraphes résidants de NDT, Paul Lightfoot et Sol León, offriront Singulière odyssée, une réflexion sur les voyages et la transformation explorant le style néoclassique.

Nederlands Dans Theater, au Théâtre Maisonneuve, du 10 au 14 mars.

> Consultez le site

Comédie musicale : les multiples vies de Cats

PHOTO MATTHEW MURPHY

Keri René Fuller tient le rôle de Grizabella

Les promoteurs evenko et Broadway Across Canada sont heureux d’annoncer la venue de la tournée nord-américaine de Cats à Montréal et Ottawa. La célèbre comédie musicale du compositeur Andrew Lloyd Webber (The Phantom of the Opera, EvitaSunset Boulevard, entre autres succès) a été jouée dans 30 pays et en 15 langues, portée par des chansons comme Memory. Créée en 1982, Cats a entre autres remporté sept prix Tony et cinq prix Drama Desk. À noter, la production de cette tournée bénéficie de nouvelles chorégraphies signées par Andy Blankenbuehler (Hamilton), à partir de la chorégraphie originale de Gillian Lynne, et de la mise en scène de Trevor Nunn (Les Misérables). Le spectacle est présenté en anglais.

Cats, Centre national des arts (CNA) à Ottawa, du 10 au 15 mars. Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts (PdA), à Montréal, du 17 au 22 mars.

> Consultez le site du CNA

> Consultez le site de la PdA

En tournée : Homère en slam !

PHOTO FOURNIE PAR LE THÉÂTRE DENISE-PELLETIER

Marc Beaupré signe l’adaptation de L’Iliade.

Créée à l’automne 2017 au Théâtre Denise-Pelletier, l’adaptation de L’Iliade, d’après Homère, est de retour en tournée. Entre les mains du brillant metteur en scène Marc Beaupré, cette épopée de la Grèce antique, revue par l’auteur Alessandro Baricco, se transforme en spectacle de slam, traversé de virils combats chorégraphiques et appuyé par des chants aux rythmes obsédants. Ce récit de la guerre de Troie est porté par un nouveau souffle très percutant. Beaupré a collaboré étroitement avec les concepteurs musicaux Stéfan Boucher et Olivier Landry-Gagnon. Sa direction des 10 fougueux interprètes, dont Boucher, David Giguère, Justin Laramée, Jean-François Nadeau, Emmanuel Schwartz et Guillaume Tremblay, est impeccable !

L’Iliade, centre national des arts (CNA) à Ottawa, du 11 au 14 mars, théâtre La Bordée, à Québec, du 24 au 28 mars.

> Consutez le site du CNA

> Consultez le site de La Bordée

Cirque : quand l’impro rencontre le cirque

PHOTO FOURNIE PAR LA TOHU

Quatre équipes s’affronteront sur une période de trois jours (deux demi-finales et une finale) dans le cadre du Tournoi de l’Impro-Cirque.

Quatre équipes s’affronteront sur une période de trois jours (deux demi-finales et une finale) dans le cadre du Tournoi de l’Impro-Cirque. Des matchs d’impro calqués sur ceux, classiques, de la LNI, rythmés par le groupe Wonder-Trois-Quatre. Avec un thème, un nombre de joueurs et une durée. Sauf qu’on ajoute une discipline de cirque. Et comme le veut la tradition, c’est le public qui vote pour la prestation gagnante. Chaque équipe peut compter sur quatre artistes de cirque et un comédien professionnel. Un régal.

Tournoi Impro-Cirque, à la Tohu, du 12 au 14 mars.

Supplémentaires : le retour d’Hedwig

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Le théâtre musical Hedwig et le pouce en furie prendra l’affiche à L’Astral, le 14 mai prochain.

Le théâtre musical Hedwig et le pouce en furie prendra l’affiche à L’Astral, le 14 mai prochain. La production a déjà annoncé trois supplémentaires, du 26 au 28 mai. Dans une mise en scène de l’omniprésent René Richard Cyr, ce spectacle « glam rock » met en vedette Benoît McGinnis, Élisabeth Gauthier Pelletier et quatre musiciens sous la direction d’André Papanicolaou. Après Montréal, il s’arrêtera dans quelques villes du Québec à partir de février 2021.

Hedwig et le pouce en furie, L’Astral, dès le 14 mai, puis en tournée.

> Consultez le site

Publication : réduire les inégalités

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Fanny Britt et Alexia Bürger

Le texte de Lysis, la nouvelle pièce signée Fanny Britt et Alexia Bürger qui sera présentée en avril au TNM, a déjà trouvé son chemin jusqu’aux rayons des librairies. Dans cette adaptation libre de Lysistrata, d’Aristophane, on suit un groupe de femmes qui veut mettre fin aux inégalités sociales en prônant une grève de la maternité. À leur tête : Lysis, cadre haut placée dans une entreprise pharmaceutique et militante féministe qui attend son heure… 

IMAGE FOURNIE PAR L'ÉDITEUR

Couverture du livre Lysis, de Fanny Britt et Alexia Bürger

Lysis, de Fanny Britt et Alexia Bürger, aux éditions Atelier 10, 141 pages.