Le coup d’envoi de la 29e édition du festival Fringe de Montréal sera donné lundi. Jusqu’au 16 juin, des dizaines de spectacles de théâtre, musique, danse et humour seront présentés dans une vingtaine de salles un peu partout dans la ville.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

N’ayant pas de direction artistique (les artistes sont sélectionnés par loterie ou selon l’ordre de soumission des projets), le festival, bilingue, sera l’occasion d’assister à des productions complètement déjantées, de voir des drag queens s’affronter dans une course à obstacles et des pros de l’air guitar tenter de remporter le championnat québécois.

Également parmi les thèmes abordés cette année : l’éducation sexuelle adaptée aux personnes queers, comment écrire une pièce sur la dyslexie quand on ne sait pas écrire, pourquoi avons-nous peur des clowns et l’anniversaire de Keven (en hommage à la célèbre vidéo « Un mot pour Kevin » diffusée sur YouTube il y a 10 ans).

Bonne fête, Kéveune !

Consultez la programmation : https://montrealfringe.ca/