Source ID:; App Source:

Jeff Beck enfin à Montréal

Jeff Beck a encore la même taille et... (Photo: AFP)

Agrandir

Jeff Beck a encore la même taille et la même coupe de cheveux - teints? - que dans les années 60.

Photo: AFP

Jeff Beck se produira pour la toute première fois à Montréal l'été prochain. Après avoir essayé plusieurs fois de l'attirer chez nous, le Festival de jazz de Montréal a finalement mis le grappin sur le célèbre guitariste qui fera une pause dans sa tournée européenne pour donner un spectacle unique en terre d'Amérique à la salle Wilfrid-Pelletier, le 6 juillet prochain, à 21 h 30.

Jeff Beck a inscrit son nom dans l'histoire du rock quand il a succédé à Eric Clapton comme guitariste principal des Yardbirds au milieu des années 60. C'est avec lui que le célèbre groupe de blues-rock anglais a connu son heure de gloire. Même qu'à l'époque, Jimmy Page, le futur guitar hero de Led Zeppelin, devait se contenter d'un rôle secondaire dans les Yardbirds. On peut d'ailleurs voir Beck démolir sa guitare sous le regard givré de Page quand les Yardbirds jouent un extrait de Train Kept A-Rollin' dans le film culte Blow-Up de Michelangelo Antonioni (1966).

 

Beck a ensuite quitté les Yardbirds pour former le Jeff Beck Group avec Rod Stewart, Ron Wood, le pianiste Nicky Hopkins et le batteur Micky Waller. Ensemble, ils ont gravé deux albums importants, Truth et Beck- Ola, puis le groupe s'est séparé, miné par des conflits internes.

«Je pense que Jeff était un peu jaloux de la relation entre Woody et moi, a dit Rod Stewart à La Presse le 11 février 1994. Nous étions très proches, même à cette époque. Comme il ne pouvait se débarrasser de moi, il a congédié le bassiste. Je lui ai dit que je ferais une autre tournée des États-Unis avec lui, puis que ce serait fini. Après, nous nous sommes joints aux Faces.»

Stewart et Beck se sont retrouvés au milieu des années 80 et ils ont enregistré une magnifique version de People Get Ready de Curtis Mayfield. Ils devaient partir en tournée ensemble et s'arrêter au Forum de Montréal quand, vous vous en doutiez, la chicane a pogné...

Au fil des ans, Jeff Beck a aussi joué avez Tim Bogert et Carmine Appice, deux ex-Vanilla Fudge, ainsi qu'avec le claviériste Jan Hammer, le bassiste Stanley Clarke et le batteur Terry Bozzio. Il a privilégié la musique instrumentale, toujours en périphérie du blues même quand il se permettait des excursions en territoire jazz-rock.

Beck a encore la même taille et la même coupe de cheveux - teints? - que dans les années 60. En juillet 2007, il était du festival de guitare Crossroads d'Eric Clapton à Chicago, en compagnie de la bassiste australienne Tal Wilkenfeld, qui pourrait être sa petite-fille et qui a épaté les amateurs de guitare. Ce jour-là, Eric Clapton lui-même a reconnu que personne ne savait comment Beck faisait pour tirer les sons les plus originaux de sa guitare.

Beck vient justement de lancer un CD enregistré en 2007 à la boîte de Ronnie Scott, à Londres, en compagnie de la jeune Wilkenfeld, de Vinnie Colaiuta et de Jason Rebello. Un DVDdumême spectacle paraîtra à la fin de février 2009.

__________________________________________________________________________________

Les billets pour le concert de Jeff Beck seront mis en vente samedi à compter de midi. On peut se les procurer à la Place des Arts, au 514-842- 2112 ou à laplacedesarts.com.

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer