Michèle Richard donnera à compter de la mi-octobre une série de prestations dans le cadre de sa tournée d'adieu, mais il n'est pas question de retraite.

Alain Martineau

La blonde chanteuse, qui donnera une vingtaine de représentations un peu partout au Québec et en Floride jusqu'à la fin de l'hiver 2009, juge que le moment est bien choisi pour agir.

«Je n'aurais pas ce sourire-là si je parlais de fin de carrière. J'ai la santé, le goût de faire une dernière tournée et je me sens en forme pour la faire», a précisé Mme Richard, mardi en conférence de presse, pour justifier ce dernier spectacle à ce stade-ci de sa carrière.

Sa dernière tournée québécoise a eu lieu il y a 15 ans.

Visiblement en pleine forme, elle compte continuer à faire de la radio, de la télévision, du cinéma et même offrir des prestations sur une base occasionnelle.

Ce dernier spectacle ressemblera à celui qu'elle a déjà présenté au Cabaret du Casino de Montréal, mais avec des ajouts compte tenu qu'il y aura deux parties.

Mme Richard interprétera ses grands succès tout en faisant des liens avec différentes périodes de sa longue carrière.

Dans son bagage de souvenirs, elle fera référence à son père, le célèbre violoneux Ti-Blanc Richard, qui ne voulait pas qu'elle fasse le métier d'artiste, l'estimant «très difficile pour une femme», alors que sa mère tenait mordicus à ce qu'elle suive les traces du paternel.

Cinquante ans plus tard, Michèle Richard serait d'accord avec son père sur ce point: «même aujourd'hui, c'est plus difficile pour une femme que pour un homme de faire ce métier-là».

Quoi qu'il en soit, l'artiste née en 1946 ne chôme pas. Récemment, elle a joué dans le film québécois Truffe et elle travaille présentement sur une série télévisée de décoration intérieure qui doit être diffusée pendant le temps des Fêtes sur Canal Vie.

Michèle Richard dit aimer relever des défis. Pour elle, «le challenge, c'est d'être présent dans le coeur du monde, c'est ça qui est le plus excitant».

La tournée d'adieu débutera le 12 octobre à Granby. Des prestations auront lieu notamment à Gatineau, Trois-Rivières, Saguenay et Sherbrooke d'ici la fin de l'année.

En janvier, deux représentations sont prévues en Floride, puis retour au Québec avec six autres prestations dont une au Capitole de Québec, le 28 février, et Montréal un peu plus tard.