Des dizaines de milliers de fans de rock sont attendus ce week-end pour la 14e édition du Festival de Benicassim (FIB), qui attire chaque année de plus en plus de jeunes Anglo-Saxons séduits par l'affiche et la chaleur de la côte orientale de l'Espagne.

Mis à jour le 18 juill. 2008

Comme chaque année depuis 2000, le dj péruvien Aldo Linares, aussi bien amateur d'Elvis Presley que des Pet Shop Boys, a ouvert jeudi soir le festival, qui attend vendredi la révélation pop Mika, My Bloody Valentine et Babyshambles.

Les Fibers, nom des festivaliers de la petite station balnéaire située au nord de Valence, vibreront samedi aux rythmes de The Kills et The Raconteurs, entre autres, avant Leonard Cohen et Morrissey dimanche.

Au total 1042 spectacles sont prévus sur les plus de 100 000 m2 de l'enceinte du festival, qui ferme ses portes lundi à l'aube.

L'édition 2007 du festival avait battu un record d'affluence, avec environ 150 000 entrées en quatre jours, dont 47 % d'étrangers, principalement britanniques, avec à l'affiche Iggy Pop, les Stooges, Devo, Arctic Monkeys ou encore Muse, contre 130 000 entrées en 2006.

Organisé depuis 1995 le premier week-end d'août, le FIB a été avancé à l'avant-dernier week-end de juillet en 2006 car la capacité d'accueil de Benicassim est, selon la mairie, plus importante à cette époque de l'année.