Source ID:; App Source:

Ambiance afro-caribéenne au Métropolis

Alison Hinds...

Agrandir

Alison Hinds

Philippe Renaud
La Presse

Après la visite du chantre sénégalais Ismaël Lô hier soir, le Métropolis change du tout au tout en prenant des airs de boîte de nuit africaine et caribéenne. Alors que les rythmes urbains du monde emballent les foules branchées, le FestiRAAM se met au diapason en invitant trois artistes et formations modernes, tranchantes et irrésistiblement dansantes.

Alison Hinds

Bien qu'aujourd'hui, la Trinidadienne Fay-Ann Lyons-Alvarez soit devenue la femme la plus importante de la scène soca - et la plus décorée, ayant écrit l'histoire du carnaval cette année en remportant les trois plus importants prix de la compétition -, la Barbadienne Alison Hinds mérite toujours son titre, officieux, de «reine du soca».

 

Née en Grande-Bretagne mais ayant grandi et vécu à la Barbade, Alison Hinds a lancé sa carrière au milieu des années 80 pour devenir, au courant de la précédente décennie, la chanteuse la plus importante des Caraïbes. En 2005, son succès Roll It Gyal l'a ramenée sous les projecteurs; le succès a vite franchi les frontières jusqu'à devenir un incontournable des planchers de danse, à Montréal comme à Toronto, par exemple. Ce soir, elle sera accompagnée par son propre orchestre pour enfiler une ribambelle de bombes soca (Twister, Sweetest Wine, etc).

Espoir 2000

L'année dernière, le FestiRAAM a cassé la baraque en invitant le groupe ivoirien Magic System. Cette fois, un autre groupe zouglou, mouvement musical revendicateur et enflammant, promet de faire danser les foules: Espoir 2000. Un véritable poids lourd de la pop ivoirienne. La renommée d'Espoir 2000 a depuis longtemps dépassé les frontières de la Côte d'Ivoire, remportant du succès dans toute l'Afrique francophone et jusqu'en Europe, où le trio-devenu-duo est constamment en tournée. Formé de Valery et de Pat Sako, deux jeunes originaires du sud d'Abidjan, le groupe a lancé cinq albums en un peu plus de dix ans, et assez de hits pour vous garder sur vos deux pieds toute la soirée.

Lord Kemy

Lord Kemy, MC et chanteur originaire d'Afrique de l'Ouest aujourd'hui basé à Montréal après un transit par Paris, n'aura pas de mal à convaincre les amateurs de rap et de reggae, tant son style et son flow ont du chien. Pionnier de la scène hip-hop guinéenne, Lord Kemy a fondé le tout premier collectif rap de son pays, Légitim' Defence - Leg Def pour les intimes. Son plus récent album, Mauvaises langues, enregistré avec l'aide de la chanteuse Lady Lu, est paru en France à la fin de 2008.

Alison Hinds, Espoir 2000 et Lord Kemy, ce soir au Métropolis, à compter de 21h.

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer