Source ID:31837e3e-1e06-40d5-9a76-2441ca94477d; App Source:alfamedia

Hamster: animaux en cage ***1/2

Hamster de Marianne Dansereau a remporté le prix... (Photo Annie Éthier, fournie par La Licorne)

Agrandir

Hamster de Marianne Dansereau a remporté le prix Gratien-Gélinas 2015.

Photo Annie Éthier, fournie par La Licorne

Mario Cloutier

Prix Gratien-Gélinas 2015, la pièce Hamster de Marianne Dansereau arrive enfin sur scène. Et au bon moment !

En banlieue, dans une ambiance crépusculaire inquiétante, une jeune femme attend un autobus qui ne viendra pas. Un vieil homme qui passe l'aspirateur sur sa pelouse décide de lui tenir compagnie. Trois travailleurs du dépanneur d'en face les regardent, inquiets, et passent le reste du temps à s'envoyer paître. Pendant ce temps, une jeune femme esseulée se confie à son hamster silencieux. 

Hamster, c'est comme retrouver trois des personnages de La déesse des mouches à feu quelques années plus tard, devant un monde adulte aussi hébété ou carrément effrayant. 

Il y est aussi question de drogue et de sexe, le tout enveloppé dans la guitare planante de Lydia Képinski, également sur scène.

Thématique semblable de jeunesse en détresse avec un traitement totalement à l'opposé. Il n'y a pas de fête ici, il n'y a pas de groupe, de famille. De l'humour, mais peu ou pas d'énergie positive et entraînante. C'est un voyage au bout de la nuit sans espoir de retour.

FAUNE NOCTURNE

Hamster bénéficie d'une structure dramatique infaillible, soutenue en tous points par la savante mise en scène de Jean-Simon Traversy. L'interprétation détonne un peu parfois, mais la jeune Zoé Girard-Asselin impressionne grandement. 

Comédie très dramatique néo-absurde, voire surréaliste, Hamster nous décrit un monde immensément plus complexe qu'il n'en a l'air. Une faune nocturne composée d'animaux en cage incapables d'en sortir, que ce soit celle de leur esprit, de leurs fantasmes, de leur colère ou de leur folie. Ainsi, la quasi-absence de compassion et leur solitude extrême les poussent à la violence.

Ce monde est bien le nôtre. On se reconnaîtra dans l'une ou l'autre de ces îles flottant à la dérive. On s'en voudra, comme les personnages, d'apercevoir les fils ténus qui les unissent pourtant. Trop tard.

_________________________________________________________________________________

Hamster

De Marianne Dansereau

Mise en scène de Jean-Simon Traversy

À La Grande Licorne jusqu'au 24 mars

3 étoiles et demie




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer