Source ID:; App Source:

La Fabuleuse histoire d'un royaume de retour à Saguenay

La Fabuleuse histoire d'un royaume, présentée au Saguenay.... (Photo: Le Quotidien)

Agrandir

La Fabuleuse histoire d'un royaume, présentée au Saguenay.

Photo: Le Quotidien

Annick Chainey
La Presse Canadienne
Montréal

Après quatre ans d'absence, La Fabuleuse histoire d'un royaume effectue cet été son retour sur les planches du Théâtre du Palais Municipal à Saguenay, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Lancé le 24 juin 1988 à l'occasion des festivités du 150e anniversaire de la région, le spectacle à grand déploiement devait à l'origine ne durer que le temps des célébrations. C'était sans compter l'engouement qu'allait susciter la production chez le public.

«Ça n'a pas pris deux semaines qu'il n'y avait plus du tout de billets pour l'été», se rappelle Louis Wauthier, metteur en scène et directeur artistique de la Fabuleuse. «Ç'a été une surprise totale pour l'équipe.»

Devant une telle popularité, la Ville de La Baie a décidé de reprendre l'oeuvre écrite par Ghislain Bouchard l'été suivant. Elle a finalement été présentée pendant 19 ans avant de quitter l'affiche en 2006 avec à son actif plus de 500 représentations au Québec et en France.

«Dans les années 1990, la Fabuleuse était un événement qui attirait au-delà de 50 000 personnes par an. Mais dans les années 2000, il y a eu comme un espèce d'essoufflement», explique M. Wauthier. «Le tourisme a changé, les façons de faire ont changé, ce qui fait que, en 2005 et 2006, nous avons connu une baisse de spectateurs.»

Soucieuse de retrouver l'intérêt du public, l'équipe s'est donc remise au travail afin de produire une nouvelle création. C'est ainsi que sont nées Les Aventures d'un Flo, conte fantastique à saveur historique écrit par Michel Marc Bouchard et mis en scène par Serge Denoncourt.

Malgré les efforts de ses créateurs, le spectacle n'a toutefois pas connu le succès escompté. «Nous nous sommes aperçus que, ce que les gens voulaient, c'était la Fabuleuse, ceux de la région comme ceux de l'extérieur», affirme celui qui a agi comme directeur artistique pour Les Aventures d'un Flo. «Nous avons donc décidé de la ramener.»

Quand on lui demande si la Fabuleuse a subi quelques changements pour sa 20e saison, Louis Wauthier admet qu'elle a fait une petite cure de jouvence.

«Nous avons dit que nous présentions LA Fabuleuse, l'originale, mais c'est certain qu'elle a une couleur 2011», indique-t-il. «C'est impossible de ne pas avancer. Non seulement sur le plan de la technologie, mais aussi sur celui des idées des concepteurs.»

En dépit des tableaux raccourcis ou resserrés, des costumes rafraîchis, des éclairages et des effets spéciaux renouvelés, le spectacle demeure ce qu'il est depuis ses débuts: une immense fresque relatant l'histoire du Québec à travers les principaux événements survenus au Saguenay-Lac-Saint-Jean avec le concours de quelque 200 acteurs bénévoles.

«Ce qui est intéressant, c'est que nous nous adressons à une toute autre génération», fait remarquer M. Wauthier. «Les gens qui sont venus lorsqu'ils étaient jeunes veulent maintenant faire découvrir la Fabuleuse à leurs enfants.»

Présentée depuis le 7 juillet, La Fabuleuse histoire d'un royaume restera à l'affiche du Théâtre du Palais Municipal jusqu'au 20 août pour un total de 24 représentations. Pour ce qui est de l'avenir, le metteur en scène reste optimiste même si le sort de la production reste lié à son succès auprès du public qui, jusqu'à présent, a bien répondu à l'appel.

«Mon voeu et celui de tous les comédiens, c'est que ça demeure et que ça grandisse», affirme Louis Wauthier. «Si j'étais millionnaire, c'est sûr que la Fabuleuse se poursuivrait pour le reste de ma vie.»




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer