En présence de Liam Neeson et de Vanessa Redgrave, les salles de théâtre de Broadway ont tamisé leurs lumières pendant une minute jeudi soir afin de rendre hommage à l'actrice britannique Natasha Richardson, décédée mercredi des suites d'un accident de ski alpin survenu deux jours plus tôt sur une piste du Mont Tremblant.

ASSOCIATED PRESS

L'hommage a eu lieu à 20h précises, soit au moment même où les représentations théâtrales commencent à Broadway.

M. Neeson, le mari de Mme Richardson, et Mme Redgrave, sa mère, faisaient partie d'un groupe de personnalités artistiques présentes à cette brève cérémonie. Le groupe incluait également Joely Richardson, la soeur cadette de l'actrice, et les comédiens Matthew Broderick, Sarah Jessica Parker et Ron Rifkin.

Mme Richardson a rendu l'âme à l'hôpital Lenox Hill de New York, mercredi, à l'âge de 45 ans. Le bureau du coroner de la ville de New York a établi que l'actrice britannique avait succombé à un accident. Les détails entourant les funérailles n'avaient pas encore été dévoilés vendredi.

Sam Mendes, qui a mis en scène, en 1998, l'adaptation scénique de la comédie musicale Cabaret - pour laquelle Mme Richardson a mérité un prix Tony - a déclaré qu'il «est inconcevable que cette talentueuse, courageuse, tenace et merveilleuse femme ne soit plus parmi nous».

Charlotte St. Martin, présidente de la Ligue des théâtres et producteurs américains, a dit de Mme Richardson qu'elle était «l'une de nos meilleures jeunes actrices».

Mme St. Martin a rappelé que Mme Richarson était issue d'une dynastie théâtrale légendaire, mais a aussi noté que son remarquable talent avait brillé de façon inoubliable, peu importe la scène où elle se produisait.

Issue de l'une des grandes familles d'acteurs de la Grande-Bretagne, Mme Richardson est reconnue pour ses brillantes performances au théâtre, notamment dans Cabaret et Anna Christie. Elle a aussi tourné dans une douzaine de films, incluant Patty Hearst et The Handmaid's Tale.

Son dernier long métrage, Wild Child, produit en 2008, a été présenté dans de nombreux pays, mais pas aux États-Unis. Les studios Universal ont fait savoir qu'aucune date de sortie de ce film était prévue aux États-Unis.

Au lieu de fleurs, la famille a demandé que des dons soient faits à amfAR, une fondation consacrée à la recherche sur le sida, a fait savoir Alan Nierob, porte-parole de la famille. Mme Richardson, dont le père est décédé de complications dues à cette maladie en 1991, appuyait cette fondation depuis de nombreuses années et siégeait sur son conseil d'administration depuis 2006.