Depuis bientôt un an, Leonard Cohen a entrepris une tournée de concerts qui l'a mené au Canada, en Europe deux fois plutôt qu'une ainsi que, depuis janvier, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Jeudi, le poète montréalais se produira à New York pour la première fois en 16 ans. Son retour en Amérique coïncidera avec le lancement d'un album double et d'un DVD témoins de son spectacle.

Alain De Repentigny LA PRESSE

Vendredi dernier, le Beacon Theatre de New York a rouvert ses portes avec un spectacle de Paul Simon. À son tour, Leonard Cohen y sera ce jeudi, le temps d'un concert, son premier en 16 ans aux États-Unis. Il profitera de l'occasion pour annoncer les détails de sa tournée nord-américaine qui passera par le Canada et le Québec au cours des prochains mois. On sait déjà que Cohen chantera au festival rock californien Coachella le vendredi 17 avril, le même soir que Paul McCartney, Morrissey et Franz Ferdinand.

 

Le 31 mars, Sony lancera simultanément un album double et un DVD double, Live in London, enregistrés le 17 juillet 2008 au O2 Arena. Moins d'un mois après avoir chanté au Festival de jazz de Montréal, Cohen a repris ce soir-là à quelques chansons près, devant 16 000 spectateurs londoniens, le programme de ses concerts à la salle Wilfrid-Pelletier, de Dance Me To The End of Love à l'hymne Wither Thou Goest chanté a cappella avec ses musiciens en toute fin de spectacle. Ce Live in London sera le tout premier enregistrement de Cohen sur le marché depuis son album Dear Heather, paru en 2004.

En 2008, l'artiste de 74 ans a donné pas moins de 84 concerts devant 700 000 spectateurs. Et ce n'est pas fini. Après sa virée nord-américaine du printemps, Cohen devrait retourner chanter en Europe. Un autre DVD, filmé en haute définition celui-là, sera lancé en format Blu-ray à la fin de cette tournée entreprise le 11 mai 2008 à Fredericton.