Monica Lewinsky revient sur les années d'enfer qui ont suivi le dévoilement de sa relation «privilégiée» avec le président des États-Unis Bill Clinton en 1998: «L'humiliation publique était torturante. La vie était presque insupportable», a-t-elle dit au Guardian.

Mis à jour le 19 avr. 2016
LA PRESSE

Selon elle, elle fut la première victime d'humiliation généralisée sur le web. Toujours blessée par cette histoire, l'avocate de profession a quand même décidé de tirer profit de cette expérience et de lutter contre l'intimidation, notamment celle causée par les nouvelles technologies.