Des éloges de la presse, des roses lancées par ses musiciens... Yannick Nézet-Séguin, qui dirigeait mardi l'orchestre du Metropolitan Opera pour la première fois depuis qu'il en est le directeur musical désigné, a triomphé à la barre du Vaisseau fantôme de Wagner.

LA PRESSE

Le New York Times a qualifié sa prestation d'« extraordinaire » et a souligné que la performance « excitante » de l'orchestre témoignait bien du soutien que ses musiciens lui accordaient.

« Dans les passages où le jeune Wagner ne disait pas tout à fait ce qu'il voulait dire, la combinaison d'inspiration et de stratégie de Nézet-Séguin a permis à la musique d'aller plus loin », a pour sa part écrit le critique de la station WQXR.

Quant au Financial Time, il a décrit Nézet-Séguin comme le héros de la soirée, même s'il n'accorde que deux étoiles à la production « fade et pâle » du Met.

Cinq autres représentations du Vaisseau fantôme sont à l'agenda du chef d'ici le 13 mai.

- La Presse