(New York) Autrefois réunis au sein d’un groupe resté mythique, David Crosby, Stephen Stills et Graham Nash ont annoncé mercredi avoir demandé le retrait de leur musique de Spotify, à l’instar de leur ex-compagnon Neil Young qui a provoqué le mouvement la semaine dernière.

Publié le 2 février
Agence France-Presse

« Nous apportons notre soutien à Neil et sommes d’accord avec lui : le podcast de Joe Rogan sur Spotify est de la désinformation dangereuse », écrivent dans un communiqué les trois musiciens de folk rock dont le groupe, Crosby, Stills, Nash and Young, avait été créé en Californie en 1968.

Leur ancien comparse, l’Américano-Canadien Neil Young, a accusé Spotify de désinformation sur la COVID-19 en hébergeant le podcast du populaire et controversé Joe Rogan et a demandé le 26 janvier de retirer sa musique de la plateforme de streaming.

« Tout en étant attachés à l’expression d’opinions alternatives, diffuser en toute connaissance de cause de la désinformation pendant cette pandémie mondiale a des conséquences meurtrières », estiment encore Crosby, Still et Nash.

« Tant qu’on n’agira pas réellement pour montrer qu’il doit y avoir un équilibre entre le (bien-être de) l’humanité et le commerce, nous ne voulons pas que notre musique-ou celle que nous avons jouée ensemble-soit sur cette même plateforme », concluent-ils.  

Neil Young a été suivi dans son opposition à Spotify par la chanteuse canadienne de folk Joni Mitchell et le poète et auteure-compositeur-interprète québécois Gilles Vigneault, entraînant sur les réseaux sociaux un mouvement de désabonnement à Spotify.

Et le prince britannique Harry et son épouse américaine Meghan Markle — qui ont signé avec la plateforme un accord estimé à 25 millions de dollars — ont exprimé « leurs inquiétudes » auprès du géant du streaming.

Pour tenter d’éteindre l’incendie, Spotify a annoncé des mesures dimanche, telles que l’introduction, dans tous ses podcasts évoquant la COVID-19, de liens qui guideront ses utilisateurs vers des informations factuelles et scientifiquement sourcées, selon son PDG Daniel Ek.

Au gré de leurs multiples séparations et réunifications à deux, trois ou quatre, Crosby, Still, Nash et Young-âgés de 76 à 80 ans-ont marqué l’histoire du folk rock de la fin des années 1960 aux années 2010. Ils se produisirent notamment au légendaire festival de Woodstock en août 1969.