(New York) L’écoute d’un album dans l’ordre initial de ses chansons est devenu le mode « par défaut » pour les abonnés payants de Spotify, qui a accédé à une requête de la diva pop britannique Adele et rendu moins accessible le mode « aléatoire ».

Agence France-Presse

Dimanche, un abonné payant à Spotify choisissant d’écouter n’importe quel album se voyait seulement proposer un mode en lecture simple, et non la fonction aléatoire ou « shuffle », caractérisée par deux flèches qui s’entrecroisent.

Sur Twitter, Adele, dont le dernier opus 30, sorti vendredi, est un évènement planétaire, a applaudi ce changement.

« C’était la seule demande que j’avais pour notre industrie en perpétuel mouvement ! », a-t-elle écrit. « Nous ne mettons pas tant de soin et de réflexion dans la liste des titres sans raison. Notre musique raconte une histoire et nos histoires doivent être écoutées comme nous les avons pensées. Merci Spotify d’avoir écouté », a ajouté l’artiste britannique, qui conclut son message par deux émoticônes représentant un verre de vin et un cœur.

Dans 30, référence à l’âge qu’elle avait quand elle a commencé à écrire cet album, Adele se confie notamment sur son divorce et les conséquences qu’il a eu dans la vie de son fils.

« Comme l’a dit Adele, nous sommes heureux d’annoncer que nous avons lancé un nouveau service Premium, longtemps réclamé par les artistes et les utilisateurs, qui fait de la fonction “lecture” le bouton par défaut sur tous les albums », a confirmé une porte-parole de Spotify.

« Ceux qui voudraient toujours lire un album de manière aléatoire peuvent se rendre sur la vue “lecture en cours” et sélectionner le bouton aléatoire », ajoute Spotify.

30 signe le grand retour d’Adele, 33 ans, sur la scène musicale après plusieurs années de silence. En octobre, le single Easy on me a atteint plus de 24 millions d’écoute au Royaume-Uni la première semaine, battant le record du morceau le plus écouté dans le pays à sa sortie.  

Lisez notre critique de l’album 30 d’Adele