Des couples devront se mettre en mode Saint-Valentin autour d’un bon repas alors qu’ils sont 24 heures sur 24 ensemble. À l’inverse, des gens seuls ne pourront pas aller manger au restaurant avec des copains. Comment pimenter la fête de l’amour en confinement ? Avec de la musique ! Pour le 14 février, voici une liste d’écoute de 14 chansons pour danser, se coller ou se réconforter.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Gimme ! Gimme ! Gimme ! (A Man After Midnight), ABBA

Avec le confinement et le couvre-feu, ce tube d’ABBA (qu’a échantillonné Madonna) parlera à beaucoup de gens qui vivent seuls. La narratrice de la chanson, déprimée et solitaire, regarde la télé tard le soir et elle manifeste le désir d’avoir un homme après minuit. Si les paroles sont mélancoliques, la musique est une vraie bombe pour danser !

0:00
 
0:00
 

Montréal -40 °C, Malajube

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Julien Mineau, chanteur et guitariste du groupe Malajube

Plusieurs chansons de Malajube auraient pu se retrouver dans cette liste d’écoute, dont La monogamie, La Valérie et la ballade Étienne d’août. Nous avons choisi Montréal -40 °C pour sa mélodie vitaminée, son propos charnel, ainsi que pour son amour de Montréal quand il fait froid. Aviez-vous oublié que Pierre Lapointe y chante à la fin ?

0:00
 
0:00
 

Crazy in Love, Beyoncé avec Jay-Z

PHOTO EVAN AGOSTINI, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Jay-Z et Beyoncé

C’est avec ce formidable tube pop que Jay-Z et Beyoncé ont révélé au monde entier en 2003 qu’ils étaient amoureux fous. Écoutez Crazy in Love sans taper du pied, c’est impossible. Une piste de danse à la maison ? Que du bon pour le corps et le moral.

0:00
 
0:00
 

November Rain, Guns N’ Roses

PHOTO KEVIN WINTER, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Le chanteur Axl Rose et le guitariste Slash, de Guns N’ Roses

Est-ce qu’un amour réciproque peut revenir au sein d’un couple qui a vécu des tempêtes ? On pourrait analyser les paroles de November Rain, mais si la fameuse ballade de neuf minutes de Guns N’ Roses se retrouve dans cette liste, c’est pour des raisons 100 % nostalgiques. Combien d’ados des années 1990 ont dansé un slow sur November Rain et regardé son clip des centaines de fois ?

0:00
 
0:00
 

Crimson & Clover, Tommy James & The Shondells

PHOTO TIRÉE DE WIKIPÉDIA

Tommy James & The Shondells

Dans une liste d’écoute de la Saint-Valentin, il faut bien une chanson cochonne. La mélodie langoureuse de Crimson & Clover a tout pour créer des rapprochements. Pourquoi ne pas laisser monter le désir en dansant tout d’abord un bon vieux slow ?

0:00
 
0:00
 

Dancing on my Own, Robyn

PHOTO MICHAEL TULLBERG, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

La chanteuse Robyn

La Saint-Valentin, c’est très pénible pour les gens célibataires malgré eux. Si vous devez encore danser seul comme Robyn, aussi bien le faire avec elle avec son tube Dancing On My Own.

0:00
 
0:00
 

Bull’s Eye, Louis-Jean Cormier

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Louis-Jean Cormier

Avoir le béguin pour une personne et perdre tous ses moyens chaque fois qu’on la croise ? Cette ballade de Louis-Jean Cormier résume parfaitement le sentiment d’être figé « entre la maladresse et le désir ». « Le temps s’arrête et le soleil reprend vie », chante-t-il sur Bull’s Eye, qui figure sur son premier album solo.

0:00
 
0:00
 

Pour cet amour, Monique Leyrac

PHOTO MICHEL GRAVEL, ARCHIVES LA PRESSE


Monique Leyrac

Allons-y avec un peu de romantisme et de grandiloquence avec ce grand succès de Monique Leyrac. Cette dernière aurait bien vécu la vie de couple en confinement puisqu’elle chante : « Je voudrais que chaque seconde ne m’éloigne jamais de toi. » Blague à part, il n’y a rien comme la voix de Monique Leyrac pour faire vibrer nos cordes sensibles.

0:00
 
0:00
 

Reach Out (I’ll Be There), The Four Tops

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Le groupe The Four Tops

Il faut se laisser aimer et aider… Accepter qu’on prenne soin de nous, c’est ce que le groupe The Four Tops fait si bien valoir avec son classique soul Reach Out (I’ll Be There), dont le refrain est sans doute parmi les plus tout-puissants de la musique populaire. Il n’y a rien comme un classique de Motown pour se remonter le moral.

0:00
 
0:00
 

Let’s Talk About Sex, Salt-N-Pepa

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Sandra Denton, alias Pepa, et Cheryl James, alias Salt

Faire des avances dans l’espoir de se retrouver dans la chambre à coucher ? Cela n’a jamais été aussi facile avec la chanson Let’s Talk About Sex du groupe rap féminin Salt-N-Pepa, qui prônait déjà en 1990 une sexualité consentante et protégée. C’est aussi un bon prétexte pour danser.

0:00
 
0:00
 

Fous n’importe où, Charlotte Cardin et CRi

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Charlotte Cardin

Avec la pandémie, il y a tant d’interdits dans ce texte de Daniel Bélanger. « Nous nous trouverons une voiture/Nous partirons à l’aventure/Pour n’importe où je m’en fous. » La version originale de la chanson est de toute beauté, mais voici la revisite électronique de CRi avec la voix sublime de Charlotte Cardin.

0:00
 
0:00
 

Never Gonna Love Again, Lykke Li

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Lykke Li

L’amour peut faire mal. Très mal. Au point où on veut y renoncer pour ne plus souffrir. Et au point où on noie sa peine dans de la musique triste. Dans cette power ballad de rupture, Lykke Li fait du bien aux gens qui ont le cœur aussi brisé que le sien.

0:00
 
0:00
 

La journée qui s’en vient est flambant neuve, Avec pas d’casque

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Le groupe Avec pas d’casque

Laisser les moments négatifs de son couple derrière soi et miser sur l’avenir ? On aimerait avoir les mots du parolier et chanteur Stéphane Lafleur pour le dire. « Oh comme il est lourd/Le temps qui s’appelle hier […] Je promets, je promets que la journée qui s’en vient est flambant neuve. » N’est-ce pas un beau mantra à se répéter chaque matin ?

0:00
 
0:00
 

Kraft Dinner, Lisa LeBlanc

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Lisa LeBlanc

« Au pire, on rira ensemble. On mangera du Kraft Dinner. C’est tout ce qu’on a besoin », chante Lisa LeBlanc sur l’une des nombreuses touchantes ballades de son premier album. On vous laisse là-dessus.

0:00
 
0:00