Pop Smoke, jeune rappeur new-yorkais, a été tué lors d’un braquage à domicile, mercredi matin, rapporte TMZ. Âgé de seulement 20 ans, il devait se produire en mai à Montréal, au festival Metro Metro, qui a dévoilé sa programmation mardi en début de soirée.

Pascal LeBlanc Pascal LeBlanc
La Presse

Bashar Barakah Jackson, de son vrai nom, était dans une maison de Hollywood Hills quand, vers 4 h 30, quatre hommes armés et masqués sont entrés. Les sources policières indiquent qu’ils ont tiré de multiples coups de feu puis ont pris la fuite à la course. La mort du rappeur a été confirmée à l’hôpital Cedars-Sinai.

Vedette montante de la scène hip-hop, Pop Smoke a lancé l’extrait Welcome to the Party, en avril dernier, lequel a rapidement connu un grand succès. Le clip compte aujourd’hui plus de 23 millions de vues sur YouTube. Des remixes avec Nicki Minaj et Skepta ont contribué à la popularité de la chanson.

Son premier album, Meet The Woo, a rapidement suivi, offert en juillet dernier. L’artiste, qui proposait une version new-yorkaise du drill britannique, venait tout juste de faire paraître Meet The Woo 2, le 7 février. Pop Smoke a aussi enregistré la pièce Gatti avec Travis Scott à la fin de 2019. Celle-ci cumule plus de 26 millions d’écoutes sur Spotify.