Si un lieu culturel peut s’adapter avec innovation et créativité aux règles de la distanciation physique, c’est bien le Centre PHI.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Résultat : la série de spectacles Sonication. Une formule hybride « à mi-chemin entre le plateau de tournage et le happening festif ». Des prestations musicales sur le toit sont diffusées en direct sur des écrans dans le Centre PHI.

Ce vendredi après-midi, autour de 14 h 30, Kamino (accompagné de XLoww) fera entendre sa voix dans le Vieux-Montréal. Suivront Imposs (19 h) et Jesse Mac Cormack (21 h).

Phoebe Greenberg, directrice du Centre PHI, cherchait une façon « de profiter du beau temps et de la terrasse ».

Je voulais aussi animer le quartier. Et refléter la période dans laquelle nous sommes.

Phoebe Greenberg, directrice du Centre PHI

Elle souhaitait aussi voir des gens consommer de l’art vivant « en temps réel ». Pour ce faire, il fallait être créatif.

La formule retenue ? Les gens déambulent — 50 personnes à la fois — à travers un parcours qui les guide au spectaculaire 4e étage du Centre PHI. Ils voient la prestation en direct sur des écrans, mais une fois sur le toit, ils peuvent apprécier les musiciens en chair et en os devant eux. « Les gens montent un à un et ils peuvent être quelques-uns à la fois », précise Phoebe Greenberg.

« Il y a trois caméramans et un drone. Le montage se fait en direct, explique Phoebe Greenberg. C’est un évènement qui nous fait basculer entre le virtuel et le réel. Comme si nous étions sur l’arrière-scène d’un spectacle. »

L’entrée est gratuite, mais les détenteurs du passeport du Centre PHI ont un accès prioritaire au toit.

Fab, la pétillante rappeuse de Random Recipe, agit à titre d’hôtesse. Elle guide les spectateurs.

Heureusement, les prestations sont enregistrées. Elles seront diffusées une à la fois, le mercredi, à partir de cette semaine jusqu’au 7 octobre et seront disponibles pendant 48 heures. Ce sera l’occasion de voir celles qui ont déjà eu lieu (Narcy, Hanorah, Pierre Kwenders, Trinisha Browne & Chivengi et Lydia Képinski). La prestation de Sarahmée — captée en juin — est la première mise en ligne (elle est disponible jusqu’à ce vendredi soir).

Les prochains spectacles en direct auront lieu le 2 septembre avec Klaus, Marie-Pierre Arthur et Shay Lia. D’autres dates seront aussi annoncées sous peu.

PHOTO FOURNIE PAR LE CENTRE PHI

Lydia Képinski

Deux expositions en cours

Les visiteurs du Centre PHI peuvent faire d’une pierre deux coups. En plus de prendre part à Sonication, ils peuvent aussi voir les deux expositions en cours.

Émergences et convergences présente des œuvres et des installations inspirées de l’expérience du confinement. RELATIONS : la diaspora et la peinture porte sur la diversité d’expression picturale de peintres renommés qui vivent au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni, et nés à l’extérieur de leur pays de résidence.

« Le sujet ne pouvait pas mieux tomber », dit Phoebe Greenberg en faisait référence aux remous raciaux qui animent l’Amérique du Nord.

Aussi, le service « VR To Go » — très populaire pendant le confinement — est toujours disponible. Pour une quarantaine de dollars, on peut louer un casque de réalité virtuelle et avoir accès à une collection de films en réalité virtuelle primés dans les plus grands festivals internationaux. « Une façon de faire tomber les murs de sa maison et de s’évader », dit Phoebe Greenberg.

Nos textes sur les expositions en cours au Centre PHI :

> Pour lire le texte « Fondation Phi : la richesse de l’hybridité »

Pour lire le texte « Centre Phi : s’immerger pour changer… le monde »

Pour consulter le site de Sonication