La formation musicale Bleu Jeans Bleu a dévoilé mardi soir le vidéoclip de sa pièce Le king de la danse en ligne, monté à partir de quelque 780 « vidéos maison » reçues du public québécois. La Presse a parlé à Claude Cobra de ce clip participatif en mode confinement.

Jean Siag Jean Siag
La Presse

Le groupe mené par Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra, a fait un appel à tous, fin mars, en se servant d’un extrait de la fameuse conférence de presse quotidienne du premier ministre François Legault où le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, invitait les Québécois à faire de la danse en ligne — question de décrocher pendant le week-end.

Ça tombait bien, la bande de Claude Cobra, Wayne Wrangler (François Lessard), Jean Levis (Pierre-David Girard) et Lou Lee (Mathieu Collette) avait une « toune » tout indiquée, Le king de la danse en ligne, sur son album Perfecto, sorti il y a un an.

« On avait déjà décidé de faire appel aux gens pour le vidéoclip de cette toune-là, en leur demandant de nous faire parvenir une courte vidéo avec leurs meilleures chorégraphies », nous dit-il en entrevue.

Quand on a entendu le Dr Arruda en conférence de presse, on s’est dit : c’est un signe de la vie. C’était comme un timing des dieux !

Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra

L’invitation a donc été faite avec, en pièce jointe, la « recommandation » du Dr Arruda, et les gens ont répondu en grand nombre. Le groupe a reçu plus de 780 vidéos (et quelques centaines encore après la date butoir).

  • Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

    IMAGE TIRÉE DU CLIP

    Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

  • Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

    IMAGE TIRÉE DU CLIP

    Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

  • Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

    IMAGE TIRÉE DU CLIP

    Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

  • Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

    IMAGE TIRÉE DU CLIP

    Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

  • Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

    IMAGE TIRÉE DU CLIP

    Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

  • Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

    IMAGE TIRÉE DU CLIP

    Le clip de la pièce Le king de la danse en ligne du groupe Bleu Jeans Bleu.

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Au départ, on voulait tous les mettre dans la vidéo, mais finalement, on a utilisé environ 200 extraits, nous dit Claude Cobra, parce que ça en faisait trop. On voulait que toutes les tranches d’âge soient représentées : des gens seuls, des petites familles, des grandes familles, parce que c’est quand même une période bizarre, intense et surréaliste pour tout le monde… »

> Visionnez le clip en entier

Le groupe avait pris l’habitude de sortir une chanson accompagnée d’un vidéoclip avant le début de l’été, mais dans le contexte que l’on connaît, Claude Cobra, qui se trouve confiné à Sherbrooke — contrairement aux autres membres du groupe qui sont à Montréal —, ne voyait pas comment il ferait pour sortir une nouvelle toune, et encore moins pour tourner une vidéo.

« Ça fait un an qu’on reçoit des vidéos familiales de gens qui dansent sur Coton ouaté dans leur salon. Et puis, on le voit sur les réseaux sociaux, les parents cherchent des activités à faire avec leurs enfants, ils demandent à avoir des suggestions d’activités, donc on s’est dit : mettons qu’on leur propose de danser sur Le king de la danse en ligne et qu’on s’en sert après pour faire notre vidéoclip, il me semble que ce serait cool… »

Claude Cobra, qui s’est prêté au jeu avec sa blonde et son « ti-gars » de deux ans et demi, avoue avoir eu un plaisir fou à s’enregistrer.

« Sincèrement, c’est une des heures les plus belles qu’on a eues du confinement. Parce qu’on était en train d’avoir du plaisir avec notre enfant à faire quelque chose qui nous a mis de bonne humeur. Et c’était ça, le but de la vidéo : rendre les gens de bonne humeur. Pour qu’on ait dans notre mémoire collective un souvenir le fun de cette période qui est plus ou moins rigolote… »

Aller au-delà de Coton ouaté

Était-ce aussi une façon de mettre l’attention sur une autre chanson que Coton ouaté ? « C’est sûr que cette toune-là nous a collé à la peau, elle fait comme partie de notre ADN, mais quand on l’a sortie, on avait déjà trois albums, donc les gens avaient quelque chose d’autre à se mettre sous la dent. On veut pas faire oublier Coton ouaté, mais oui, on veut montrer autre chose, évidemment. »

Le 12 mars, Bleu Jeans Bleu s’apprêtait à donner un spectacle à Victoriaville, qui a finalement été annulé. Quelques semaines plus tôt, le 19 février, il partageait la scène du Centre Bell à l’invitation de Céline Dion pour chanter Coton ouaté avec la diva. 

C’est quand on l’a chantée avec Céline au Centre Bell avec la foule qui chantait avec nous que j’ai réalisé l’ampleur du succès social de Coton ouaté. Ça m’a fait dresser le poil sur les bras…

Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra

Bref, le groupe était sur une lancée, multipliait les spectacles au Québec jusqu’à l’été. Jusqu’aux prochaines Francos, où il devait se produire. Puis tout s’est arrêté…

« Ça faisait un an qu’on avait le pied dans le fond, et l’année qui s’en venait aussi, nous dit Claude Cobra. Cette pause-là, on ne l’aurait jamais eue, mais en même temps, je trouve que ça tombe à point. Je me rends compte que de me ressourcer avec la famille comme ça, ça me permet de vivre des moments que j’aurais même pas su que j’étais en train de manquer, en fait… »

Bleu Jeans Bleu craint-il de perdre son erre d’aller ? « C’est sûr que ça fait peur, admet Mathieu Lafontaine. On avait le vent dans les voiles, la suite est pleine d’inconnues. Personne ne sait à quel moment ça va reprendre, où on va être dans l’échiquier, qui va être d’intérêt. En même temps, tout le monde fait son bout de chemin à essayer de divertir à sa façon. »