Le festival du Domaine Forget, à Saint-Irénée, dans Charlevoix, se déroulera du 19 juin au 5 septembre et comprendra 67 événements, dont 22 concerts classiques. Le reste de la programmation offre cinq soirées de jazz, deux spectacles de danse moderne, 13 brunches-musique, 12 master classes publiques et 11 concerts des stagiaires du volet académique.

Claude Gingras LA PRESSE

Comme chaque année, le festival sera précédé d'«avant-goûts», dès le 22 mai, et sera suivi, en octobre et novembre, d'une saison d'automne plus populaire.

Parmi les «avant-goûts», on retiendra une intégrale des 17 Quatuors à cordes de Beethoven donnée exceptionnellement à Québec, au Palais Montcalm, en deux jours et cinq concerts, et partagée entre 32 élèves et professeurs du Domaine.

L'affiche comprend l'Orchestre Symphonique de Québec, dir. Emmanuel Villaume, les Violons du Roy, dir. Bernard Labadie et Jean-Marie Zeitouni, l'Orchestre de la Francophonie, dir. Jean-Philippe Tremblay (également porte-parole du Domaine cette année), le Nouvel Ensemble Moderne de Lorraine Vaillancourt, l'Ensemble Caprice, l'Ensemble Constantinople, le Quatuor Arthur-LeBlanc, la percussionniste Marie-Josée Simard, le pianiste Serhiy Salov, la mezzo Susan Platts et, de l'étranger, le Quatuor Pacifica avec le pianiste Menahem Pressler, les pianistes Éric Le Sage, Alexandre Tharaud, Edna Stern et Andreas Haefliger, le baryton Matthias Goerne, le flûtiste Emmanuel Pahud, le guitariste Pepe Romero, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand, le contrebassiste François Rabbath, le claveciniste Benjamin Alard.

Pour marquer le bicentenaire, plusieurs de ces musiciens ont inscrit Chopin et Schumann à leur programme. Par ailleurs, le Domaine offrira lui aussi son «hommage» à Gilles Tremblay.