Source ID:66980dfe8577319d960ce35e42690563; App Source:StoryBuilder

Catherine Dorion devient chroniqueuse au FM93

(Québec) La députée de Québec solidaire de la circonscription de Taschereau à Québec, Catherine Dorion, est la « nouvelle chroniqueuse » de l'émission matinale Bouchard en parle au FM93.

La nouvelle a été annoncée vendredi sur le compte Twitter de la station du réseau Cogeco. Mme Dorion, qui a été élue pour la première fois le 1er octobre dernier, aura une chronique tous les jeudis à 8 h pour parler d'enjeux de société et de politique.

« À Québec solidaire, ça commence à être évident qu'on fait des affaires qui ne se faisaient pas avant. Ce n'est pas parce que ça ne s'est jamais fait qu'on ne va pas le faire. C'est notre façon d'être », a indiqué en entrevue avec La Presse Catherine Dorion.  

La députée a aussi affirmé qu'elle trouvait « cool qu'une station traditionnellement de droite » invite une représentante de la gauche à son antenne. Depuis quelques années, la droite et la gauche se parlent peu, a-t-elle dit. Mme Dorion souhaite que cette nouvelle chronique permette d'établir un pont pour dialoguer.    

C'est d'ailleurs ce qu'espère Pierre Martineau, directeur général du FM93. Il précise toutefois que Catherine Dorion « n'est pas une chroniqueuse du FM93, ne reçoit aucun cachet, n'a signé aucune entente et qu'il n'y a aucun contrat. »

« On a un recherchiste qui s'est un peu emballé et qui a annoncé qu'on avait une nouvelle chroniqueuse. C'est parti de même. Mais peut-être que dans trois semaines tout sera fini parce que ça ne conviendra plus à Catherine Dorion ou à nous. Je trouve toutefois que c'est porteur et que l'animateur fait preuve d'une belle ouverture d'esprit. C'est sain que la gauche et la droite puissent échanger en ondes », a poursuivi M. Martineau.  

« Ce qu'on a voulu faire, c'est convenir d'un rendez-vous. Quinze minutes dans la semaine où Catherine Dorion revisite l'actualité politique de la semaine. Sur nos ondes, une radio qui est dite de droite, tous les jours, toutes les semaines, dans tous nos "shows" d'affaires publiques, les partis majeurs ont régulièrement de la glace », a-t-il précisé.  

Pas que des heureux 

Cette annonce du FM93 n'a pas fait que des heureux, vendredi. La nouvelle a notamment créé une véritable commotion sur la colline parlementaire, à quelques jours du retour des députés à l'Assemblée nationale.  

Sur Twitter, le chef du Parti libéral, Pierre Arcand, de même que le chef du Parti québécois, Pascal Bérubé, ont déjà signalé à la station qu'ils accepteraient une chronique à leur tour. Au cabinet du chef de l'opposition officielle, c'est « l'incompréhension totale ».  

« Un média, son mandat est d'informer la population. Pour le faire, il faut que chaque parti puisse avoir voix au chapitre », indique-t-on.  

Par le passé, l'ancienne députée libérale Dominique Vien a participé de façon régulière à une émission radiophonique dans sa circonscription. Or, dans le cas de Mme Dorion, dit-on au Parti libéral, le FM93 a une portée beaucoup plus importante que la seule circonscription de Taschereau. Le Soleil rapportait en novembre dernier que Bouchard en parle était la deuxième émission la plus écoutée le matin dans le marché central de Québec, derrière Radio-Canada.  

Du côté du gouvernement Legault, on refuse de s'immiscer dans les choix éditoriaux d'un média privé. « Est-ce qu'elle fera une chronique automobile ? », a toutefois demandé à la blague un conseiller politique.  

Québec solidaire s'explique 

Du côté des relations médias de Québec solidaire, on a expliqué vendredi que « si le FM93 veut inviter les autres partis sur ses ondes, nous serions enchantés. »

« Nous sommes pour la pluralité des opinions politiques dans les médias », a dit à La Presse Stéphanie Guévremont, attachée de presse des députés de Québec solidaire.

« On est content que Mme Dorion puisse amener une voix de gauche qui est moins entendue dans les radios de Québec », a-t-elle ajouté, précisant que la députée n'était pas rémunérée pour sa chronique « qui est comme une entrevue ».

De plus, d'autres politiciens ont également bénéficié de tribunes similaires par le passé, a indiqué Québec solidaire. Alors qu'il était maire de Montréal, Denis Coderre a notamment participé à Talk of the Town sur les ondes de CTV, alors que le député caquiste Éric Caire a par le passé tenu une chronique hebdomadaire à une émission de la station CHOI Radio X.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer