Le groupe américain Poynter Institute, spécialisé dans les médias, a annoncé lundi la création d'un nouveau réseau mondial de vérification des faits, tendance émergente du journalisme.

Publié le 21 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ce projet «va soutenir et étudier le travail de 64 organisations de vérification des faits sur six continents», a expliqué le Poynter Institute dans un communiqué.

Financé par des subventions du Omidyar Network, du fondateur d'eBay Pierre Omidyar, et du National endowment for democracy, le nouveau réseau sera basé dans le quartier général de l'Institut à St Petersburg, en Floride.

Alexios Mantzarlis, ancien rédacteur en chef du groupe de vérification des faits italien Pagella Politica, a été nommé directeur et rédacteur en chef du nouveau projet, qui devrait voir le jour en octobre.

Il est chargé notamment de mettre en avant les bonnes pratiques de la vérification des faits ainsi que l'impact de ce travail, qui consiste à vérifier l'exactitude des faits, des informations et autres affirmations, émanant généralement de la sphère politique, mais aussi des autres domaines de la société.

«La mission de Poynter est d'améliorer l'excellence journalistique qui sert la démocratie», explique le président de l'institut, Tim Franklin. «Et je ne vois pas d'initiative plus adéquate ou importante que le Réseau international de vérification des faits».