La Presse a rayonné hier à Lyon, en France, en décrochant un prix des Victoires de la presse. Il s'agit d'une première récompense à l'étranger pour le quotidien.

Ewan Sauves LA PRESSE

La Presse a remporté le trophée de la catégorie Rayonnement francophone, qui souligne la promotion de la langue française et la qualité de la langue.

À noter que La Presse était le seul média québécois sélectionné aux Victoires de la presse.

«On est des habitués du Concours canadien de journalisme, du prix Judith-Jasmin, mais remporter un prix à l'étranger, c'est remarquable!, s'est réjoui Mario Girard, directeur de l'information à La Presse, à Lyon pour l'occasion. Les jurés ont analysé toutes nos plateformes, tant ce qu'on publie dans le journal que sur notre site web.»

La remise des prix, qui se déroulait à la prestigieuse abbaye de Collonges, a réuni plus de 350 représentants de médias issus de la francophonie, comme Le Figaro et Le Progrès. «Ils étaient très heureux de dire que des Québécois de Montréal remportaient cette mention», a ajouté Mario Girard.

Lancés en 2011, les 12 prix Victoires de la presse récompensent les éditeurs francophones du monde entier.

Avant la cérémonie, un débat a été organisé entre les invités. Tous ont fait part de leurs inquiétudes par rapport à la crise qui touche les médias. Mario Girard en a profité pour réaffirmer que La Presse compte tirer son épingle du jeu.

«Je leur ai dit qu'on est tous conscients qu'il s'agit d'une situation affolante, mais nous, à La Presse, nous avons décidé de foncer, de nous battre et d'affronter la concurrence.»