Chaque semaine, nous demandons à une personnalité de nous parler de sa consommation des médias d'information et de nous «dévoiler ses sources», c'est-à-dire de partager avec nous celles qu'il consulte pour s'informer.

Nathalie Collard LA PRESSE

Auteur, compositeur, interprète, acteur, réalisateur, porte-parole du Refuge des jeunes et nouveau collaborateur à l'émission Bazzo.tv

«Je suis présent sur Twitter (le site de microblogage) depuis le printemps dernier. J'ai toujours été intéressé par les médias d'information, mais je me suis intéressé à Twitter pour des raisons professionnelles d'abord. J'ai changé d'attachée de presse et la nouvelle m'a dit qu'il fallait absolument que je sois présent sur les médias sociaux. J'avais le choix de laisser les autres gérer mon compte ou de m'en occuper moi-même. J'ai choisi la seconde option et je suis devenu complètement accro. Facebook est super pour annoncer des spectacles, mais pour le contact direct avec les gens et pour s'informer, je préfère Twitter. Je croyais m'être guéri cet été puis les événements en Libye sont arrivés.

J'aime Twitter car cela permet de contourner les médias traditionnels. Je peux tweeter des dizaines de fois par jour. Je fais ça à ma façon: je reçois des liens, je fouille certaines choses. Il faut faire attention toutefois. Avec la Libye, il y avait tellement d'informations que je me suis fait avoir. Je me suis fait sermonner par certains journalistes, dont Taïeb Moalla du Journal de Québec, et aujourd'hui je suis plus prudent. Ma routine quotidienne d'information est assez simple: le matin, je regarde les nouvelles à la télévision (habituellement sur CNN), puis je lis les journaux sur mon iPad avec l'application Press Reader qui me donne accès à presque tous les journaux dans le monde. Je lis les journaux québécois et européens. J'aime particulièrement Le Monde, le Washington Post, le New York Times ainsi que quelques autres journaux français. Je lis aussi les publications économiques parce que j'essaie de comprendre la crise, mais il n'y a pas un titre en particulier. Je ne suis abonné à aucun magazine, mais à l'occasion, je lis un texte sur lequel je suis tombé grâce à Twitter.

Sur Twitter je suis abonné à plusieurs comptes dont @egodrones - des Français résolument à gauche qui tirent sur tout ce qui n'est pas à gauche - le compte du Monde (@lemondefr) ainsi que Marie-France Bazzo (@MFBazzo). Je la trouve toujours pertinente même si je ne suis pas toujours d'accord avec elle. Je suis également abonné à Mario Dumont (@mariodumont) parce qu'il faut aussi lire ceux avec qui on n'est pas d'accord. J'aime Twitter parce que c'est un outil qui défait le sentiment de clans. On peut parler aux journalistes même si on ne les connaît pas. Il y en a certains comme Taïeb Moalla, avec qui j'échange comme si on était des vieux chums alors que je ne le connais même pas.»

SUIVEZ LE

twitter.com/danbigras (@DanBigras)

www.facebook.com/dan.bigras

www.danbigras.com