Source ID:3fb5d1f4-1fd5-49e7-8d1f-6c0c47e963aa; App Source:alfamedia

Jean-Marc Parent: toujours un évènement

Jean-Marc Parent ne manque pas d'anecdotes pour dérider... (Photo Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Jean-Marc Parent ne manque pas d'anecdotes pour dérider la salle, souligne notre journaliste qui a assisté au spectacle de l'humoriste hier soir.

Photo Olivier Jean, La Presse

De retour avec son 11e spectacle solo, intitulé Utopie, Jean-Marc Parent était dans une forme olympique sur la scène du Théâtre Maisonneuve, hier soir. Malgré une pierre au rein qu'il se fera retirer ce matin, l'humoriste nous a dilaté la rate pendant près de deux heures et demie.

L'humoriste aux mille anecdotes est loin d'avoir perdu la main. Malgré les heures d'impro et les nombreux shows solos, il arrive encore à se renouveler.

Jean-Marc Parent a fait son entrée dans un décor que dominait un immense signe «Peace and Love» survolé par un papillon. Mais Jean-Marc Parent ne vit pas pour autant dans un monde peuplé de licornes. Terre à terre, il s'amuse d'entrée de jeu de la promotion de l'utilisation des transports en commun et des pistes cyclables, des produits bios trois fois trop chers et impossibles à retracer. 

Une longue entrée en matière qui est sans aucun doute la portion la plus faible de la soirée. On aurait aimé arriver plus rapidement à la première pièce de résistance du spectacle, qui prend réellement son envol alors que l'irréductible hypocondriaque nous entraîne dans un long récit sur son apnée du sommeil. 

Conteur hors pair, Jean-Marc Parent mime et fait vivre son expérience aux spectateurs comme nul autre. On a quasiment l'impression d'assister à sa première nuit avec sa machine pour pallier l'apnée du sommeil, ou encore à son mémorable don de sang qui vient clôturer le spectacle!

L'humoriste qui passe une partie de l'année en Floride n'est également pas avare de confidences sur ses aventures américaines. D'une virée dans un club échangiste avec un couple d'amis assez olé olé à un braquage dont il est victime sur une terrasse, Jean-Marc Parent ne manque pas d'anecdotes pour dérider la salle.

On apprécie particulièrement le personnage de Frank, son ami ex-Marine un peu violent chez qui débarquent deux cambrioleurs lors d'une violation de domicile.

Dans un registre plus absurde, Jean-Marc Parent nous plonge dans ses rêves où il parle notamment avec son père mort il y a 40 ans. Il se fait ensuite plus touchant mais hilarant en rendant hommage à Léonie, sa seconde mère, disparue il y a un an et demi. Un des très bons moments du spectacle.

Seul bémol de la soirée: deux courts sketches un peu moins forts que les autres sur le badminton et le taï-chi dont on aurait pu se passer.

Talent de conteur

Utopie est un spectacle bien pensé, solidement construit qui nous a franchement fait rire, et ce, pendant toute la soirée. 

Que vous ayez suivi l'humoriste depuis ses débuts où que vous le voyiez pour la première fois, il saura à coup sûr vous surprendre. 

Son sens aiguisé de l'observation et son talent de conteur font de lui un artiste toujours aussi original, même après 11 spectacles. Bien dommage qu'il présente Utopie comme son dernier «show écrit». En espérant qu'il ne s'agisse que d'une résolution qu'il ne tiendra pas! Jean-Marc Parent a manifestement encore beaucoup d'histoires à nous conter!

______________________________________________________________________________

Utopie, jusqu'au 19 juillet au Théâtre Maisonneuve et en supplémentaires au Théâtre St-Denis les 26 et 27 octobre




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer