Source ID:; App Source:

Roch Voisine séduit sous la flotte

Roch Voisine a donné un spectacle dont se... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Roch Voisine a donné un spectacle dont se souviendront tous les braves qui y ont assisté.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Il s'est mis à pleuvoir une quinzaine de minutes après le début du concert de clôture des Francos 2013, mettant en vedette Roch Voisine, samedi soir, place des Festivals. D'abord une petite bruine puis un crachin incessant qui a fait se déployer les parapluies.

Manque de pot après une dizaine de jours plutôt cléments, exception faite d'un dimanche tristounet.

Qu'à cela ne tienne, Roch Voisine a pris les choses en main, donnant un spectacle dont se souviendront tous les braves qui y ont assisté. Des vrais, a dit le chanteur après s'être rendu de la scène au milieu du parterre pour chanter ses deux chansons feu de camp en compagnie de Jeff Smallwood, le vieux complice aux allures de viking. Voisine aurait pu modifier le scénario et chanter Les p'tits loups et Hélène (presque) à l'abri de l'ondée sur la grande scène, mais il ne trouvait pas ça juste que ses fans soient seuls sous la pluie, qu'il  leur a dit.

Un vrai, lui aussi.

Laurent Saulnier avait dit en présentant Voisine que sa présence était une évidence parce qu'en même temps que les Francos naissaient, Roch Voisine était au sommet des palmarès des deux côtés de l'Atlantique avec Hélène. Le chanteur et son groupe, enrichis de deux choristes et deux cuivres, nous ont aussitôt ramenés en 1989 avec un medley d'époque. Peu après, c'était un segment de chansons de la route: la plus récente Belle comme un rêve, City Of New Orleans qui est vite devenue Salut les amoureux et Mille après mille. La seule chanson qu'il a chantée complètement en anglais fut tout à fait de circonstances: Kissing Rain.

Le premier coup d'émotion est survenu quand Isabelle Boulay est venue chanter avec lui la fort belle Berceuse du petit diable. Plus tard, c'est une Acadienne pure laine, Annie Blanchard, qui est venue faire un duo sur Mon tour de te bercer, la chanson thème du Congrès mondial acadien de 2014.

On l'a dit, Roch Voisine avait préparé un concert pas comme les autres. Oochigeas était plus rock que dans sa mouture d'origine, Jean Johnny Jean goûtait plus cajun que jamais, il a ressuscité Miss Caprice et L'idole au grand plaisir des vieux fans avant de reprendre J'entends frapper. Au rappel, la récente Le chemin, superbe, est venue nous rappeler que Roch Voisine n'a pas perdu la touche.

Mais ce dont on se souviendra surtout c'est que par un samedi maussade, Roch Voisine a donné à Montréal l'un des spectacles les plus spontanés, les plus chaleureux de sa carrière, dans des circonstances où ses fans les plus fidèles en avaient bien besoin.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer