Source ID:; App Source:

Une femme à la tête du Grand Montréal comédie fest

Le nouveau festival d'humour, qui était né dans la foulée des allégations... (Capture d'écran)

Agrandir

Capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vicky Fragasso-Marquis
La Presse Canadienne
Montréal

Le nouveau festival d'humour, qui était né dans la foulée des allégations d'inconduite sexuelle contre l'ex-grand patron de Juste pour rire, sera dirigé par une femme.

Diane Arseneau, une gestionnaire spécialisée dans l'organisation d'événements, prendra les rênes du Grand Montréal comédie fest, qui présentera sa première édition cet été, du 1er au 15 juillet 2018.

Cette initiative avait été lancée en novembre dernier par un groupe d'humoristes qui avaient choisi de se dissocier du Groupe Juste pour rire après que l'ex-fondateur du festival, Gilbert Rozon, eut été visé par plusieurs allégations d'inconduite sexuelle.

Mme Arseneau, qui a une formation en droit et en gestion des affaires, fait ses premiers pas dans le domaine de l'humour. Par le passé, elle a travaillé chez Thomson Reuters, TC Media et au journal Les Affaires, où c'est elle a qui a créé la division des conférences et des événements.

«C'est mon emploi de rêve, que j'ai eu. J'aime l'humour à titre de consommatrice d'humour et j'aime le processus de développement humoristique», a-t-elle expliqué en entrevue téléphonique, ajoutant qu'elle suivait des cours à l'École nationale de l'humour pour le plaisir.

Dans ce contexte, Mme Arseneau ne croit pas avoir été choisie uniquement parce qu'elle est une femme, mais selon elle, sa nomination est «sensée» par rapport à la démarche du festival, qui dit prôner l'égalité entre les sexes.

«Mais je ne suis pas vraiment là-dedans, moi. J'ai 22 ans d'expérience en gestion événementielle, je pense que mon CV parlait de lui-même», a-t-elle confié.

Le Grand Montréal comédie fest, un organisme sans but lucratif, a été mis sur pied notamment avec l'aide du Mouvement Desjardins. D'autres investisseurs ont signifié leur intérêt, selon Mme Arseneau, mais rien ne peut être annoncé pour l'instant.

Bien en selle pour cet été

Diane Arseneau, qui est arrivée en poste il y a seulement quelques jours, assure que le festival se déroulera comme prévu cet été, malgré l'échéancier serré.

«On est en plein dedans, on est dans le jus!», a-t-elle affirmé en éclatant de rire.

«Mais je dois vous dire que je suis agréablement surprise du travail qui a été fait en à peine quatre mois par un groupe de personnes qui était là à temps partiel.»

Le Grand Montréal comédie fest, ainsi que le festival Juste pour rire se chevaucheront cet été. Le Zoofest, qui appartient au Festival Juste pour rire, commencera ses représentations le 5 juillet, tandis que le festival lui-même doit commencer ses activités le 14 juillet.

Selon Diane Arseneau, le nouveau festival se distinguera par son offre de spectacles originaux et variés qui seront présentés partout dans la région de Montréal, et pas seulement sur l'île.

«On veut ramener l'événement, que ce soit effervescent», a-t-elle souligné.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer