Source ID:; App Source:
Exclusif

Moment Factory frappe fort aux prix Grammy

Nate Ruess, de Fun, à la 55e cérémonie... (Photo Reuters)

Agrandir

Nate Ruess, de Fun, à la 55e cérémonie des Grammy.

Photo Reuters

Un an et des poussières après avoir participé au spectacle de la mi-temps du Super Bowl avec Madonna, Moment Factory a frappé un autre grand coup en collaborant avec le groupe Fun lors du gala des Grammy Awards dimanche soir. Mais plutôt que d'habiller le numéro du groupe pop newyorkais de ses projections, la boîte multimédia montréalaise a préféré concevoir la scénographie et les effets spéciaux pendant que Fun chantait Carry On.

«On avait le goût d'essayer quelque chose de différent, d'expliquer à La Presse le directeur artistique de Moment Factory, Sakchin Bessette. Au début du numéro, on voit le décor d'une ville qui s'éclaire, pour illustrer l'ascension rapide de Fun qui était inconnu il n'y a pas si longtemps (NDLR : Fun était nommé dans six catégories, dont celle de Révélation de l'année). Puis des globes de lumières montent dans le ciel et forment des nuages avant qu'il se mette à pleuvoir sur le groupe. Ça se termine par un lever de soleil.»

Pour Moment Factory, cette pluie constituait un véritable défi. Il a fallu procéder à plusieurs tests avant que Fun, curieux d'enfin voir ce qu'on lui avait proposé, se prête véritablement au jeu lorsque les répétitions ont commencé vendredi à Los Angeles.

«Habituellement, les numéros sont plus simples dans ce genre de gala, reprend Bessette. C'est un concept très complexe car il ne faut pas que la scénographie nuise non seulement à Fun mais à tous les autres artistes qui se succèdent rapidement sur la scène. Au Super Bowl, ton énergie est concentrée sur une seule performance, tandis qu'aux Grammy il faut partager la scène, les points d'ancrage et la technique avec tous les autres artistes. En plus, on n'a pas le contrôle total sur le numéro : on peut avoir une idée en tête mais il faut la laisser à l'équipe des Grammy et à leur éclairagiste. C'était donc très ambitieux de créer cette immense douche.»

Moment Factory connaît bien le grand patron de la cérémonie des Grammy, Ken Ehrlich, pour avoir travaillé avec lui au spectacle actuel de Céline Dion à Las Vegas, mais c'est du groupe Fun que l'invitation est venue de participer au gala : «Fun nous a contacté il y a environ deux mois pour travailler avec lui aux Grammy et dans son spectacle. Pour le spectacle, c'était impossible : aurait fallu être prêt en deux semaines ou à peu près. On a dit oui pour les Grammy et notre producteur Daniel Jean a confié la réalisation du numéro au réalisateur Tarik Mikou. Patricia Ruel nous a aidés pour le décor.»

N'empêche, Moment Factory et Fun ont eu tellement de plaisir à travailler ensemble qu'il se pourrait que la boîte montréalaise s'associe à la prochaine tournée du groupe prévue pour cette année. «On va essayer, c'est sûr que c'est un band avec lequel on aimerait travailler», confirme Sakchin Bessette.

Moment Factory a d'ailleurs collaboré au tout nouveau spectacle de Bon Jovi qui sera présenté au Centre Bell mercredi et jeudi.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer