Quoi voir, quoi faire cette semaine ? Voici les suggestions culturelles de nos journalistes.

Publié le 15 avr. 2021

En ligne : Leonard Cohen en virtuel

L’exposition virtuelle Leonard Cohen : une brèche en toute chose se veut une immersion visuelle et sonore dans l’univers du chanteur, inspirée de l’exposition à succès conçue et présentée au Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) en 2017-2018. Le public est invité à découvrir – ou à redécouvrir – une cinquantaine d’œuvres de la collection du MAC, en plus des chansons de l’exposition originale. Chaque visiteur décide, à travers l’écran, de son propre parcours entre les grands thèmes de l’œuvre de Cohen. Entièrement bilingue, l’exposition est accessible gratuitement en ligne jusqu’en 2024.

— Léa Carrier, La Presse

PHOTO ANTOINE SAITO, FOURNIE PAR L’OSM

Marc Hervieux

Sur le web : carte blanche à Marc Hervieux

Le sympathique ténor québécois s’est fait offrir une carte blanche par le chef Simon Leclerc et l’OSM, dans un concert qui est offert en webdiffusion jusqu’au 27 avril. Il s’est entouré pour l’occasion de six chanteuses de talent, notamment France Castel, Annie Villeneuve et Brigitte Boisjoli, et ses trois filles, Loïane, Cloé et Maxime, feront aussi une apparition spéciale. Un concert sous le signe de la famille et de la générosité, billets en vente sur le site de l’OSM.

— Josée Lapointe, La Presse

PHOTO FOURNIE PAR COYOTE RECORDS

Laurence Castera

En ligne et en salle : un anniversaire pour Laurence Castera

Le chanteur folk-pop à la voix doucement écorchée Laurence Castera, qu’on a découvert à La voix en 2014, va célébrer ce jeudi les deux ans de la sortie de son deuxième album, Les hauts lieux. Il en interprétera l’intégrale en formule trio à l’église Saint-Antoine de Lavaltrie, dans Lanaudière, devant public pour ceux et celles qui peuvent se déplacer, mais aussi avec webdiffusion en direct. Le 15 avril à 19 h, toutes les infos sur le site de la salle La Chasse-Galerie.

— Josée Lapointe, La Presse

PHOTO FOURNIE PAR RAD HOURANI

L’exposition ROYAUME/KINGDOM, par l’artiste multidisciplinaire Rad Hourani, se tient dans l’espace de Projet Casa jusqu’au 1er mai.

Expo : Projet Casa accueille Rad Hourani

Espace d’exposition d’art visuel, Projet Casa consacre sa programmation 2021 aux artistes émergents. Jusqu’au 1er mai, l’endroit accueille en ses murs l’artiste multidisciplinaire Rad Hourani, connu notamment pour sa gamme de vêtements homonyme unisexe, avec l’exposition ROYAUME/KINGDOM. Le créateur y propose une étude de l’être humain valorisant la neutralité, examinant les rapports complexes entre habillement, pouvoir et identité. Ouvert les lundis, mardis, vendredis et samedis, entrée gratuite avec réservation sur Eventbrite.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

PHOTO FOURNIE PAR RADIO-CANADA

Claude Lafortune en compagnie de la réalisatrice Tanya Lapointe

Sur vos écrans : hommage à Claude Lafortune sur ICI ARTV

Retrouvez l’artiste qui a marqué des générations d’enfants dans le documentaire-hommage Lafortune en papier, de Tanya Lapointe, qui sera présenté en primeur sur ICI ARTV, le 19 avril à 20 h. Le film, primé au Festival de Whistler et meilleur documentaire au Twilight Tokyo Film Festival, retrace l’œuvre du créateur derrière L’évangile en papier, sur près de cinq décennies. Les artistes Marie Eykel, Antonine Maillet et Yannick Nézet-Séguin y proposent une réflexion sur la marque qu’on laisse sur le monde, dans la foulée de la mort de Claude Lafortune, emporté par la première vague de COVID-19.

— Léa Carrier, La Presse

PHOTO FOURNIE PAR CINÉMA PUBLIC

Une scène d’Anne at 13,000 ft

Sur le web : rétrospective Kazik Radwanski sur Cinéma Public

La nouvelle plateforme de diffusion Cinéma Public, en collaboration avec la revue 24 images, propose, du 14 avril au 31 mai, une rétrospective des œuvres du cinéaste canadien Kazik Radwanski, considéré comme un des réalisateurs les plus singuliers du moment. Cette rétrospective comptera trois longs métrages, soit Anne at 13,000 ft, How Heavy This Hammer et Tower, ainsi que six courts métrages. Dans un communiqué, on avance que Radwanski est « souvent comparé à John Cassavetes ou aux frères Dardenne pour son esthétique naturaliste, ses personnages en marge de la société et son travail avec des acteurs non professionnels ».

— André Duchesne, La Presse

PHOTO FOURNIE PAR DIGIDANSE

Digidanse est de retour avec une nouvelle proposition, la webdiffusion d’un programme double mettant en vedette Red Sky Performance.

En ligne : danse autochtone chez Digidanse

Digidanse, nouvelle initiative collaborative pancanadienne réunissant quatre importants diffuseurs de danse canadiens, est de retour avec une nouvelle proposition, la webdiffusion d’un programme double mettant en vedette Red Sky Performance. Cette compagnie torontoise, sous l’égide de la directrice artistique Sandra Laronde, s’est donné comme mission de faire rayonner les arts vivants autochtones. On pourra voir les extraits filmés de ses pièces Trace et Miigis, ainsi qu’une entrevue exclusive avec Mme Laronde et ses collaborateurs. Jusqu’au 20 avril, billets offerts en ligne à partir de 15 $.

— Iris Gagnon-Paradis, La Presse

PHOTO FOURNIE PAR LE FESTIVAL ÉMERGENCE

Camille Felton et Zoé Duval

En ligne : deuxième édition du festival de films Émergence

Les jeunes cinéastes et artisans du cinéma se donnent rendez-vous en ligne à compter de ce jeudi à l’occasion du 2e festival Émergence orchestré par Camille Felton et Zoé Duval. La sélection officielle regroupe des œuvres de réalisateurs de moins de 30 ans. Les films sont regroupés dans les catégories fiction, expérimental, documentaire, animation, vitrine internationale et mention d’honneur. Le tout s’accompagne d’activités spéciales, dont des conférences, une rencontre professionnelle dite « speedmeeting », un gala de clôture ainsi que la première du long métrage Lorsque le cœur dérange, de Philippe Cormier, au cinéma Impérial le 17 avril.

— André Duchesne, La Presse