MUTEK, un organisme consacré à l’exploration et à la promotion de la créativité numérique et des musiques électroniques, est le grand gagnant du Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal (CAM), pour l’édition 2019 de son festival du même nom. Le jury a souligné la qualité exceptionnelle de la plus récente édition de MUTEK et « sa programmation riche et diversifiée ».

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Le fondateur et directeur de MUTEK, Alain Mongeau, a reçu cette consécration lors d’un gala tenu jeudi midi, au Centre PHI, et diffusé en format virtuel. Un événement marqué sous le signe de la solidarité et de la résilience du milieu culturel montréalais en temps de COVID-19.

Très surpris et ému, Alain Mongeau a dédié son prix aux artistes et au public du festival MUTEK, qui se tient une fois par an à Montréal. Il a aussi remercié les organismes publics, dont le CAM, pour leur soutien afin de maintenir l’écosystème culturel de la métropole durant la pandémie.

Le Centre Segal aussi primé

Le Prix du Jury est allé au Centre Segal des arts de la scène. Pour sa « démarche inclusive et son expertise en théâtre musical dans sa programmation traitant d’enjeux sociaux en tous genres », en particulier pour la présentation, l’an dernier, de la comédie musicale Children of God, sur l’histoire des pensionnats autochtones au Canada. « Le jury a eu un véritable coup de cœur pour le travail d’accompagnement des publics du Centre Segal autour de la production et de la diffusion de Children of God. »

Les sept autres finalistes cette année étaient Alchimies, Créations et Cultures ; Communication-Jeunesse ; la compagnie de danse Ebnflōh ; La Chapelle Scènes Contemporaines en duo avec TOHU, cité des arts du cirque pour la première édition de L’autre cirque ; le MAI (Montréal, arts interculturels) ; MOMENTA, Biennale de l’image ; et Toxique Trottoir.

Présidé par Jan-Fryderyk Pleszczynski, le jury du 35e Grand Prix réunissait Élizabeth-Ann Doyle, cofondatrice, directrice générale et artistique de MU ; Déborah Cherenfant, présidente de la Jeune Chambre de commerce de Montréal ; Nichole Anderson Bergeron, ex-présidente et directrice générale, Business for the Art ; Thi Be Nguyen, directrice du Bureau de la présidence et dons majeurs, Banque Nationale du Canada.

Les lauréats du Grand Prix du CAM depuis 1985

2018 : MU

2017 : Orchestre métropolitain

2016 : Cas Public

2015 : Les 7 doigts et le Musée d’art contemporain de Montréal

2014 : Lemieux Pilon 4D Art

2013 : Louise Lecavalier — Fou glorieux

2012 : Festival TransAmériques (FTA)

2011 : Festival du nouveau cinéma

2010 : Cirque Éloize

2009 : Elektra et MUTEK

2008 : Orchestre symphonique de Montréal

2007 : Tangente

2006 : Compagnie Marie Chouinard

2005 : Théâtre Bouches Décousues

2004 : Espace Go

2003 : La La La Human Steps

2002 : Ensemble contemporain de Montréal

2001 : Cinéma Parallèle

2000 : Festival international du film sur l’art

1999 : Fondation Jean-Pierre Perreault

1998 : Orchestre de chambre I Musici de Montréal

1997 : Les Grands Ballets Canadiens de Montréal

1996 : Musée des beaux-arts de Montréal

1995 : Festival international de nouvelle danse

1994 : Carbone 14

1993 : Musée d’art contemporain de Montréal

1992 : O Vertigo Danse

1991 : Société de musique contemporaine du Québec

1990 : Vie des Arts

1989 : Centre canadien d’architecture

1988 : Théâtre du Nouveau Monde, Théâtre expérimental des femmes et Omnibus

1987 : Cirque du Soleil

1986 : Louis Lortie, pianiste

1985 : Théâtre Sans Fil