Quoi voir, quoi faire cette semaine ? Voici les suggestions culturelles de nos journalistes.

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Sur le web : Marie-Élaine Thibert à la Place des Arts

Cette Carte blanche colorée par… Marie-Élaine Thibert, initialement programmée en mars, avait été reportée à cause de la pandémie et devait être reprise devant public (restreint) le 10 octobre. La deuxième vague et le passage en zone rouge décrété la semaine dernière en ont voulu autrement : c’est donc en mode virtuel seulement que se déroulera le spectacle samedi à compter de 20 h, directement du Théâtre Maisonneuve. Dans cette soirée animée par Monique Giroux, la douce interprète sera entourée d’artistes qui viendront « colorer » son univers : Bia, Mara Tremblay, Jean-Martin Aussant et Éric Charland, qui auront tous des « défis » à relever. Les billets, au prix de 12,50 $, sont en vente sur le site de la Place des Arts.

> Consultez le site de la Place des Arts

Sur le web : Les demi-finales des Francouvertes en virtuel

PHOTO FRÉDÉRIQUE MÉNARD-AUBIN, FOURNIE PAR LES FRANCOUVERTES

Ariane Roy

Les Francouvertes avaient repris du service en septembre devant un public restreint. Or, la deuxième vague a forcé l’organisation de cet important concours, qui en est à sa 24e édition, à passer au virtuel seulement pour les trois demi-finales. Ainsi, les lundi 12, mardi 13 et mercredi 14 octobre, trois artistes par soir monteront malgré tout sur la scène du Lion d’or en vue d’obtenir leur passeport pour la finale. Les spectateurs virtuels pourront, comme s’ils étaient dans la salle, choisir quel artiste s’est démarqué : le vote du public est partagé à 50 % avec celui des jurés de l’industrie. Quant à la finale du 2 novembre, elle sera bien sûr diffusée en ligne, mais les Francouvertes espèrent que le public pourra y être admis.

> Consultez le site de l’événement

Sur le web : Projet Accolades

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

François Grisé

François Grisé, l’homme derrière la pièce de théâtre documentaire Tout inclus, poursuit son travail d’exploration sur un sujet trop longtemps glissé sous le tapis : la vieillesse. Au printemps, alors que le confinement était en place depuis deux mois, il a sondé des personnes âgées sur leur quotidien afin de colliger leurs réflexions dans une très belle balado en sept épisodes. Les mots sans fard de Gisèle, de Jerry, mais aussi de la mère de l’acteur sont autant de perles philosophiques sur lesquelles méditer, autant de fenêtres ouvertes sur la santé mentale des aînés alors que la seconde vague pandémique nous frappe.

> Consultez le site de l’événement

Sur le web : Prélude à La nuit des rois : un laboratoire-spectacle

PHOTO FOURNIE PAR LE TNM

Prélude à la nuit des rois

Plusieurs théâtres ont choisi de profiter de cette pause forcée pour explorer des voies de traverse et réfléchir à des spectacles à venir. Au TNM, le metteur en scène Frédéric Bélanger a décidé de transformer en véritable spectacle son laboratoire de création autour de la pièce shakespearienne La nuit des rois. Au programme : projection vidéo, danse, musique et performances d’acteurs, alors que l’imposante distribution va graviter autour du personnage de Viola (Eve Landry), mais surtout de Feste (Benoît McGinnis), ce bouffon qui est loin d’être le fou que l’on croit. Billets vendus au coût de 17 $ pour des représentations du 9 au 18 octobre.

> Consultez le site de l’événement

Radio : Marathon radiophonique à l’Usine C

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

La metteuse en scène Édith Patenaude animera le marathon radiophonique Radio actoral-Montréal 2020.

Malgré le confinement, l’Usine C présente vendredi un marathon radiophonique de cinq heures, Radio actoral-Montréal 2020. La metteuse en scène Édith Patenaude animera l’émission en compagnie de plusieurs artistes invités, dont Odile Gamache, Philippe Cyr, Étienne Lepage, Philippe Boutin, Martin Bellemarre, Alain Deneault et la poète Virginie Savard. Au programme, des extraits de répétition, promenades sonores, rencontres inusitées seront offerts en direct, puis en balado sur la page Facebook de l’Usine C. La Biennale actoral Montréal est le fruit de la collaboration entre Danièle de Fontenay, directrice artistique de l’Usine C, et Hubert Colas, directeur du Festival actoral à Marseille en France. L’émission sera retransmise de 14 h à 19 h à Montréal, et en simultané à Marseille.

> Consultez la page de l’événement

Sur le web : Les expériences de Phénomena

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Michel Faubert

La neuvième édition du Festival Phénomena se déroule sur le thème — de circonstance — de la résilience. La programmation sera essentiellement numérique avec la diffusion de neuf courts métrages d’art, dont une vidéoperformance de Stéphane Crête portant sur le deuil et le vide. Le public pourra aussi voir des spectacles captés à la Sala Rossa, notamment de Michel Faubert et de ses musiciens, sous la direction de Bernard Falaise, qui s’inspirent du Manuel de la petite littérature du Québec, de Victor-Lévy Beaulieu. Enfin, les gens sont invités à faire un parcours sonore dans le Mile End, accompagnés de la voix du comédien Christian Vanasse, à travers des cadres lumineux conçus par la scénographe Lucie Bazzo.

> Consultez le site de l’événement

Sur les plateformes : Le FSTVL HAHAHA sur Crave

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Olivier Martineau

Crave présente depuis mercredi des épisodes humoristiques tirés du FSTVL HAHAHA, présenté par Juste pour rire. D’une longueur de 30 à 60 minutes, les représentations spéciales seront diffusées en rafale. Les abonnés de la plateforme auront droit aux prestations des Grandes Crues, d’Olivier Martineau, de Max et Livia, de Charles Beauchesne, des Pics-Bois, de Korine Côté, de Pierre-Bruno Rivard et de Martin Vachon. Ainsi, ceux qui n’ont pas eu la chance de voir les spectacles et capsules présentés au printemps dernier, lors de la tenue du FSTVL HAHAHA, auront l’occasion d’en visionner une sélection grâce à ces diffusions exclusives conçues et tournées en confinement.

Sur le web : Une expo et des films pour la planète

PHOTO TIRÉE DU SITE DU FESTIVAL

Le film The Great Green Wall de Jared P. Scott sera mis en ligne le 20 octobre à 19 h.

Annulée au printemps en raison de la pandémie, la deuxième édition de Ciné Vert, festival de films documentaires sur l’environnement, se déroule actuellement en ligne… jusqu’au 11 mars 2021. Le festival propose une exposition de 25 œuvres de 12 artistes sur le site de la galerie Gallea. Il propose aussi la diffusion gratuite de cinq documentaires sur la plateforme Tënk, à raison d’un par mois. Chaque fois, le film du mois sera l’objet d’un panel de discussion. Ainsi, le film The Great Green Wall de Jared P. Scott sera mis en ligne le 20 octobre à 19 h. Le panel de discussion aura lieu le 22 octobre à 19 h 30 en direct sur la page Facebook de Ciné Vert. D’autres activités s’ajoutent, dont une soirée de courts métrages.

> Consultez le site de l’événement