La Ville de Toronto annule tous les festivals qui étaient prévus d’ici au 30 juin.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

C’est ce qu’il faut pour freiner la propagation de la COVID-19, ont fait valoir les élus.

Le maire John Tory a annoncé l’annulation des conférences et de tout événement public qui devaient avoir lieu avant le 1er juillet.

Cela inclut Pride Toronto, la plus grande célébration de la fierté gaie en Amérique du Nord qui devait avoir lieu du 26 au 28 juin.

C’est un événement aux retombées touristiques et économiques majeures pour la Ville Reine, tout comme le festival Luminato, qui a annulé sa tenue le 26 mars dernier.

« Ce n’était pas une décision facile à prendre, a déclaré le maire. Mais c’est nécessaire pour sauver le public et des vies. »