• Accueil > 
  • Arts 
  • > Conseil des arts de Montréal : Pratt & Whitney offre un deuxième prix 
Source ID:; App Source:

Conseil des arts de Montréal : Pratt & Whitney offre un deuxième prix

Mario Cloutier

Le Conseil des arts de Montréal ne remettra pas un, mais bien deux prix Pratt&Whitney Canada au cours de la cérémonie annuelle de son Grand Prix le 24 mars prochain.

Contrairement à certaines entreprises qui retirent leurs billes du domaine culturel en ces temps de crise, la firme établie à Longueuil a ajouté cette année à son Prix Les Elles de l'art, destiné aux femmes artistes depuis déjà trois ans, le prix Nature de l'art, qui souligne le travail d'un créateur qui intègre le thème de l'environnement à sa pratique.

 

«Même si nous avons mis fin à notre expo-vente d'art Les Femmeuses en 2006, indique le porte parole de la compagnie, Jean-Daniel Hamelin, nous souhaitions continuer notre soutien à la culture. Ces bourses remises avec le Conseil des arts s'inscrivent dans une continuité.»

Le constructeur de moteurs d'avion continue, par ailleurs, de soutenir les centres d'hébergement pour femmes auxquels étaient destinés les profits de la vente Les Femmeuses pendant 20 ans.

Dotés de bourses de 5000 $ chacun, les prix Pratt&Whitney Canada sont décernés par des jurys professionnels de pairs sous la supervision du Conseil des arts de Montréal. Le prix Les Elles de l'art a été remporté en 2007 par la photographe Geneviève Cadieux et en 2008 par la sculptrice Sarah Stevenson.

«C'est une autre façon de souligner la qualité des oeuvres d'ici, souligne la responsable des arts visuels, des arts médiatiques et des pratiques émergentes au CAM, Marie-Michèle Cron. Le nombre de centres d'artistes, de galeries privées et d'artistes de qualité à Montréal font des arts visuels notre secret le mieux gardé, qu'il faut faire connaître davantage.»

Ces récompenses viennent souligner les nombreuses années de travail des créateurs tout en leur permettant de sortir de l'ombre. Connus ou non, tous les artistes peuvent appliquer, souligne la conseillère du CAM. Chaque dossier est jugé à sa propre valeur.

«En arts visuels, c'est comme en littérature, note Mme Cron, les artistes travaillent en solitaire. Souvent, ils n'aiment pas parler de leur oeuvre. C'est difficile de mettre un visage sur le nom de nos artistes plastiques et c'est un peu triste. On ne les voit pas assez. Des prix comme ceux là sont très bienvenus et bien vus en ce sens.»

Le concours pour les deux bourses Pratt&Whitney a été prolongé d'une semaine et les applications seront acceptées jusqu'à lundi prochain.

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer