L'intrigue de Un lieu incertain, le 10e polar de Fred Vargas, commence d'une manière insolite. Alors que le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg et deux de ses collègues participent à un colloque à Londres, ses collègues britanniques de Scotland Yard font une découverte surprenante et macabre: 17 pieds coupés, encore chaussés, sont retrouvés devant le vieux cimetière de Highgate, un lieu gothique, chargé d'histoire et au passé sulfureux (on y a même déjà chassé un vampire!).

Mis à jour le 20 juill. 2008
Norbert Spehner COLLABORATION SPéCIALE

Tandis que les flics anglais commencent une enquête aussi étrange que difficile, Adamsberg retourne au pays pour y être confronté à une horrible affaire de meurtre dans la banlieue bourgeoise de Garches. L'assassin s'est acharné sur sa victime dans ce qui ressemble à un crime rituel. Le corps du malheureux a été «dépecé en 460 pièces environ, dont près de 300 ont été ensuite réduites en miettes, ou presque. Certaines ont été débitées à la hache, d'autres à la scie circulaire, en prenant appui sur un billot de bois». Après quoi, les morceaux ont été pulvérisés avec une masse pour être dispersés dans tout l'appartement. Pour Adamsberg, il y a une logique derrière les agissements du criminel. Il croit que cette étrange affaire est liée à celle des pieds trouvés à Londres.

Dès lors, le lecteur est entraîné dans une intrigue labyrinthique, aux rebondissements aussi surprenants qu'invraisemblables, le tout orchestré par un Adamsberg plus déroutant que jamais qui se rend en Serbie pour y chasser le vampire! Il y trouvera le lieu incertain, une tombe contenant les cadavres de neuf présumés morts-vivants et les circonstances rocambolesques d'une vendetta qui remonte au XVIIIe siècle: quelqu'un veut débarrasser le monde des vampires qui auraient décimé sa famille à travers les siècles!

Les sceptiques et les crédules

Fred Vargas a toujours été fascinée par le mythe des vampires. Grande admiratrice du Dracula de Bram Stoker, qu'elle a lu à l'âge de 13 ans, elle s'est inspirée de l'histoire vraie de Peter Plogowitz, exhumé en 1725 dans un petit village serbe parce que certains soupçonnaient qu'il soit devenu un vampire. L'épisode avait fait grand bruit dans les salons mondains de l'époque. Fait scientifique ou superstition? Des philosophes comme Voltaire et Rousseau s'étaient affrontés à ce sujet, tout comme le font les collègues d'Adamsberg que l'enquête divise en deux clans: les sceptiques et les crédules!

Il en sera probablement ainsi avec les lecteurs de ce conte de fées macabre et distrayant signé Vargas. Pour l'apprécier, il faudra oublier la rationalité habituelle du polar d'enquête. Comme à son habitude, Vargas nous entraîne dans un lieu incertain, une histoire un peu étrange où le hasard et les coïncidences (crime de lèse-polar pour les puristes!) ont la part belle.

Un lieu incertain

Fred Vargas Viviane Hamy, 389 pages, 34,95$