La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) lance un fonds d’investissement de 250 millions $ destiné aux PME qui veulent accroître la diversité au sein de leur direction et de leurs employés, en tant que « vecteur de développement et d’expansion » de leurs affaires.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

Nommé « Équité 25-3 », ce nouveau fonds offre des investissements de cinq à 30 millions aux PME bien établies et aux entreprises technologiques en croissance qui s’engagent à « atteindre une représentation d’au moins 25 % de gens issus de la diversité (femmes, minorités visibles, autochtones) au sein de leur conseil d’administration, de leur équipe de gestion et de leur actionnariat dans les cinq années suivant la confirmation de leur financement. »

Selon Kim Thomassin, première vice-présidente et cheffe des Placements au Québec et de l’Investissement durable à la CDPQ, « il a été démontré à plusieurs reprises qu’une plus grande diversité au sein des entreprises engendre une incidence positive sur l’innovation, la gestion des risques, la productivité et la performance financière. »

Les capitaux disponibles auprès du nouveau fonds « Équité 25-3 » seront offerts en tant que « placements privés » de la CDPQ au capital des entreprises sélectionnées, soit par prise de participation minoritaire au capital-actions ou par l’achat de titres de dette subordonnée.

« Notre but avec ce fonds « Équité 25-3 » est d’appliquer notre approche habituelle d’investisseur à long terme et de partenaire de croissance dans les entreprises, mais en y ajoutant des objectifs particuliers en matière de diversité. D’abord parmi leurs dirigeants et leurs actionnaires, avant que ça se répercute ensuite parmi l’ensemble de leurs employés », explique Wils Théagène, gestionnaire principal du fonds « Équité 25-3 » à titre de directeur des Placements privés au Québec à la CDPQ.

« En plus d’un investissement en capital, les entreprises sélectionnées obtiendront aussi un plan d’accompagnement individuel en matière de diversité. Ce plan visera à établir leur point de départ et à mesurer ensuite les progrès accomplis sur une base annuelle, jusqu’à l’atteinte de l’objectif des cibles de 25 % sur cinq ans. »

> Pour en savoir plus sur le fonds « Équité 25-3 »