(Montréal) Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a dévoilé dimanche soir qu’il serait candidat dans la circonscription de Bourget dans l’est de Montréal lors des élections provinciales cet automne.

Publié le 16 janvier
La Presse Canadienne

Le chef péquiste a profité de son passage sur le plateau de l’émission Tout le monde en parle pour annoncer la nouvelle.

« Ma réflexion est terminée, je vais me présenter dans le comté de Bourget. Historiquement, c’est le comté de Camille Laurin », a-t-il répondu à une question de l’animateur Guy A. Lepage.

Cette circonscription est actuellement représentée par Richard Campeau, un député de la Coalition avenir Québec. Il occupe aussi la fonction d’adjoint parlementaire du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Paul St-Pierre Plamondon a soutenu que son choix de briguer les suffrages sur l’île de Montréal visait à envoyer un message important de son parti dans la lutte pour la protection de la langue française au Québec.

« La bataille pour la langue, elle se passe à Montréal, a-t-il mentionné. Il faut que le Parti québécois soit présent à Montréal pour que la tendance change. »

Il a également fait référence à l’époque des patriotes en affirmant qu’il fallait rappeler que « Montréal fait partie du destin national des Québécois » dans leur quête d’« une société émancipée ».