(Montréal) Le rapport final de la commission Laurent sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse sera rendu public lundi.

Publié le 2 mai 2021
La Presse Canadienne

La présidente de la commission, Régine Laurent, présentera ses conclusions lors d’une conférence de presse en après-midi, à Montréal.

La Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (CSDEPJ) avait été mise sur pied dans la foulée du décès d’une fillette de sept ans à Granby en avril 2019.

Une enquête menée par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) avait révélé que l’enfant martyre avait été victime de manquements à toutes les étapes du processus clinique et légal mis en place par le gouvernement et qui aurait dû normalement la protéger.

La commission Laurent avait déjà remis un rapport préliminaire en novembre dernier, dans lequel elle recommandait entre autres de créer un poste de Directeur national de la protection de la jeunesse.

Le gouvernement Legault a acquiescé à cette recommandation en nommant Catherine Lemay à ce poste en mars dernier. Mme Lemay est en fonction depuis fin mars, et elle a pour mandat de « d’entamer une réflexion » sur les services de protection de la jeunesse, mais aussi sur l’avenir de la loi qui l’encadre et le rôle des différents intervenants dans le processus.

Dans son rapport d’étape, la commission a également suggéré que l’enfant soit au cœur de toutes les interventions faites à son sujet. En clair, il devra être consulté, écouté, entendu quant à son présent et à son avenir et sa parole valorisée.