La nouvelle leader adjointe des conservateurs à la Chambre des communes a dû présenter des excuses après avoir comparé les défilés de la fierté à celui de la St-Patrick.

La Presse canadienne

S’exprimant au cours de l’émission de radio « The House » diffusée samedi matin sur le réseau anglais de Radio-Canada, Leona Alleslev s’est mis les pieds dans les plats.

Lorsqu’on lui a demandé si le refus de son chef Andrew Scheer de participer aux défilés de la fierté représentait un problème, elle a répondu qu’on ne demandait pas aux politiciens s’ils vont à celui de la St-Patrick.

Mme Alleslev a rapidement présenté ses excuses dès samedi après-midi. Elle a déclaré sur Twitter que son intention n’était pas de faire des « comparaisons erronées et blessantes. »

Elle a ajouté qu’elle voulait représenter une voix progressiste au sein du caucus conservateur et s’assurer que l’égalité des chances existait réellement au sein de la formation.

Mme Alleslev a été élue comme libérale de la circonscription d’Aurora—Oak Ridges—Richmond Hill, dans la grande région de Toronto, en 2015, mais elle s’est jointe aux conservateurs en septembre 2018.