L'opposition à l'hôtel de ville appuie la destitution de Philippe Pichet de son poste de directeur du SPVM, estimant que le lien de confiance a été brisé. Ensemble Montréal dénonce toutefois la précipitation dans laquelle le dossier a été géré.

Publié le 18 juin 2018
Pierre-André Normandin LA PRESSE

Les élus municipaux sont appelés à voter sur la recommandation de destitution de Philippe Pichet lors du conseil municipal d'aujourd'hui. L'opposition a fait savoir qu'elle appuierait la demande, qui sera ensuite envoyée au ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux. C'est ce dernier qui aura le mot final.

L'opposition a toutefois déploré que la séance de la commission de la sécurité publique durant laquelle Philippe Pichet s'est défendu se soit déroulée à huis clos. Le conseiller Abdelhaq Sari aurait aimé entendre le directeur intérimaire du SPVM, Martin Prud'homme, ainsi que Me Michel Bouchard, afin qu'ils précisent certains reproches formulés envers la gestion Philippe Pichet.