Source ID:; App Source:

Les sites d'art préhistorique au Canada

Les gravures du site d'Asinaipi, près de Lethbridge... (Photo fournie par Daniel Arsenault, UQAM)

Agrandir

Les gravures du site d'Asinaipi, près de Lethbridge dans le sud de l'Alberta, n'ont pas pu être datées de manière chimique. La région a été colonisée par des autochtones de l'est de l'Amérique du Nord à partir du XIIIe siècle, qui ont éventuellement formé la Confédération des Pieds-Noirs.

Photo fournie par Daniel Arsenault, UQAM

Peu de sites d'art préhistorique ont pu être datés au Canada, tant faute de moyens financiers que pour des motifs techniques, et ils sont souvent livrés aux intempéries.

Plus du tiers d'entre eux sont situés en Colombie-Britannique. Un seul des sites du Bouclier canadien a été daté - le site Nisula, sur les rives d'un lac près de Forestville, qui aurait 2000 ans -, mais une étudiante de Daniel Arsenault, de l'UQAM, veut refaire la datation, soupçonnant une erreur. Sinon, la palme revient à un site occupé par des Dorsétiens - prédécesseurs des Inuits - sur des îles de la baie James habitées par les Inuits québécois et qui daterait d'au moins 800 ans. Un seul site connu au Canada est situé dans une caverne, près de Peterborough, en Ontario, mais les Autochtones locaux ne veulent pas que les archéologues divulguent l'endroit. Ça s'explique : un site de la rivière des Outaouais est couvert de graffitis depuis les années 60, au grand dam des scientifiques. On peut visiter de l'art rupestre québécois dans le parc de la Mauricie.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer