(Iqaluit) La machine gouvernementale du Nunavut est progressivement revenue à la normale, jeudi, près de deux semaines après que ses systèmes informatiques ont été paralysés par une cyberattaque.

La Presse canadienne

Dean Wells, dirigeant principal de l’informatique du territoire nordique, a déclaré jeudi que les ministères commençaient à revivre en ligne.

Les chèques de paye des fonctionnaires devraient par ailleurs être distribués vendredi comme d’habitude.

Tous les ordinateurs du gouvernement du Nunavut ont été paralysés le 2 novembre dernier lorsqu’un virus d’extorsion par rançongiciel est entré dans le système informatique.

Le virus chiffrait des fichiers individuels sur divers serveurs et postes de travail, et bloquait les utilisateurs réguliers. Le gouvernement a déclaré qu’il avait ensuite refusé de payer la rançon.

Les bureaux gouvernementaux ont alors été contraints de se servir de télécopieurs, de formulaires papier et du téléphone pendant qu’on réparait le système.

Les citoyens qui bénéficient d’un soutien au revenu ont entre temps reçu des coupons alimentaires échangeables dans les épiceries locales.