Régis Labeaume a dévoilé mardi le mémorial qui doit rendre hommage aux victimes de l'attentat à la grande mosquée de Québec, survenu il y a deux ans exactement.

Gabriel Béland LA PRESSE

L'oeuvre de l'artiste Luce Pelletier sera installée en deux parties: une du côté de la mosquée, et la seconde de l'autre côté de la rue, collée à l'ancienne église Notre-Dame-de-la-Visitation.

L'oeuvre intitulée «Vivre ensemble» représente un «pont» symbolique entre la mosquée et l'église, entre les origines des victimes et la société québécoise.

«À défaut de pouvoir effacer cette terrible journée nous pouvons rendre hommage aux victimes, pour dire que nous pensons encore à elles et qu'à Québec on sait vivre ensemble», a dit le maire de Québec, Régis Labeaume.

Les noms des six victimes seront gravés. Les deux installations, de chaque côté de la rue de l'Église, vont s'articuler autour de deux arbres existants.

«Le soir des événements, des offrandes ont été déposées spontanément au pied de l'orme du côté» de l'ancienne église, a rappelé l'auteure de l'oeuvre, Luce Pelletier.

L'oeuvre doit être inaugurée en janvier 2020.